Livres
432 641
Membres
354 650

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Anthony E. Zuiker

735 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par newmoon 2010-11-11T17:14:55+01:00

Biographie

Anthony E. Zuiker est un scénariste, écrivain et producteur américain, né le 17 août 1968 à Blue Island, Illinois, États-Unis États-Unis

Il décroche un bac en art anglais à l'université de Las Vegas, Nevada.

Il travaille comme bagagiste à l'hôtel-casino The Mirage à Las Vegas dans lequel il conduit un petit train pour les visiteurs. Un agent hollywoodien le contacte pour lui proposer 30.000 $ pour acheter un sketch qu'il venait d'écrire. Il décide alors de tenter sa chance à Hollywood en achetant un livre intitulé Comment réussir à la télévision ?.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.97/10
Nombre d'évaluations : 169

0 Citations 189 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Anthony E. Zuiker

Sortie Poche France/Français : 2014-10-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Henri-1 2017-12-04T17:18:25+01:00

Les policiers du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité. Un tueur échappe à cette classification. Cruel à l'extrême, insaisissable, sévissant sur tous les continents, il ne connaît aucune limite ni aucun mode opératoire de prédilection : c'est le niveau 26. Un seul homme peut l'arrêter. Il s'appelle Steve Dark, et depuis que ce monstre a massacré sa famille, il s'est juré de cesser de traquer les psychopathes. Mais bientôt, il n'aura plus le choix.

Si le nom d'Anthony E. Zuiker ne vous dit rien, les séries dont il est le créateur et le producteur ne vous sont certainement pas inconnues, puisqu'il s'agit des Experts, dont TF1 diffuse les épisodes des trois versions Miami, Las Vegas et New York. En se plongeant dans ce premier tome d'une série policière qui en comprend trois au total, le lecteur (re)trouvera l'univers d'Anthony Zuiker d'une manière inédite, en ce sens qu'il vivra une expérience livresque mais également multimédia.

Tout au long de cette lecture, mon état d'esprit a beaucoup évolué. L'enthousiasme du début devant ce roman "interactif"... à condition bien sûr d'avoir une liaison internet à portée de main, a donc rapidement fait place à une première frustration.

Deuxième déception quand j'ai vu dans ces petites vidéos le serial-killer sous la forme d'un préservatif géant se déplaçant comme une araignée. Dois-je avouer ici que j'ai horreur des séries policières télévisées (Les experts ? Jamais regardé) et que je préfère lire un bon thriller que le voir en film, à de très rares exceptions près, aimant mieux laisser à mon cerveau le soin de créer les personnages ? Je reconnais par contre que Dark et son âme tourmentée avait encore plus de charme que celui qui serait sorti de mon imagination.

L'intrigue elle-même avait tout pour me plaire... malheureusement l'auteur l'a survolée. N'est pas romancier qui veut, un thriller ne s'écrit pas de la même façon qu'un scenario pour la télé où tout doit être dit en 1h30. J'avais déjà été déçue par la série des "Dames" d'Alexis Lecaye, le scénariste de Julie Lescaut, qui s'était improvisé écrivain lui aussi. C'est creux, superficiel, : même les motivations du tueur m'ont échappé. Pourquoi tout ce "trash" gratuitement (la fin est dantesque)? Certains évènements n'ont pas été clairs, notamment l'analyse de l'ADN du tueur et le mensonge de Riggins (?

Ma note : 10/20 et aucune envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florian-7 2017-12-07T22:13:37+01:00

Je sort tout juste de la fin de ce thriller, c'était grandiose ! J'ai dévorer ce livre !

Ce Sqweegel est terrifiant, c'est un vrai psychopathe dégénéré, imaginer un personnage pareil est un exploit ! Je n'ai rien à reprocher à ce livre, il se lit très vitre, tout s'enchaîne très bien, juste à profiter de la lecture... une merveille :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florian-7 2017-12-11T22:43:50+01:00

Au début de la lecture, je n'était pas autant transporter dans le récit que le premier tome, car on entre pas dans la tête du tueur comme dans le premier... mais des que l'élan des meurtres est lancé, alors je n'ai pu m'arrêter, ce livre est genial, tout autant que le premier. A lire absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florian-7 2017-12-25T20:43:58+01:00

Ce tome conclue la trilogie en beauté ! Dommage qu'il n'y ai pas d'autres tomes pour suivre encore Steve Dark...

Un très bon thriller, le Labyrinthe est vraiment terrifiant, mais évoque des problèmes bien réels de la société...

Je n'ai pas pu lâcher ce livre, c'était tellement captivant ! J'avais tellement envie d'en savoir plus, de savoir qui était Labyrinthe, comment il serait arrêter ou tué.

Une pure merveille, je conseille fortement toute cette trilogie ! ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sqweegel 2018-01-13T11:32:28+01:00

Un chef d’œuvre. Original, bien écrit et même s’il peut se lire sans voir les vidéos sur le net, celles ci complètent bien la lecture : on se fait une idée des personnages et de leur physique mais les voir en vidéos remet tout en question, c’est comme si notre imaginations prenait vie sauf que les personnages que nous nous étions imaginés ne ressemblent pas du tout à ce à quoi nous nous attendions. Ça dépend des personnes, mais en ce qui me concerne j’ai beaucoup aimé cet aspect ! À lire :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocobong 2018-04-04T15:28:33+02:00

Bon, les gens m'ont "vendu" ce livre : glauque, gore, malsain etc etc ...

Je m'attendais donc, logiquement à quelque chose d'énorme. Mais non.

Alors, certes, le Sqweegel est très intelligent, barré sur les bords, mais le roman en lui même n'est pas mieux qu'un quelconque thriller.

Je suis fortement déçue.

Je rejoins l'avis de Tolomas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tarso 2018-05-06T20:55:44+02:00

J'ai voulu me tester au genre du thriller moi qui n'en lis absolument pas car ça ne m'intéresse pas. J'avais vu le résumé et je me suis dit "pourquoi pas?", ça avait l'air sympa.

Mais l'engouement du début a vite laissé place à une pointe de déception. Je pensais qu'il y aurait vachement de psychologique, que ce serait une lutte acharnée, mais au final ça se passe en très peu de temps, et le héros le trouve bien rapidement, pour une faute qu'il n'aurait jamais commise normalement... J'ai eu l'impression d'une trop grande rapidité, et pourtant le livre fait plus de 400 pages.

Ensuite, les scènes internet, j'avoue que le seul point positif c'était de voir Sqweegel avec sa combinaison et son contorsionnisme auxquels je ne m'étais pas imaginée à ce point. Mais ça m'a soûlée de devoir couper ma lecture, d'avoir mon téléphone avec moi et de chercher les vidéos sur youtube, surtout que j'étais au soleil donc je ne voyais rien à l'écran, et que tout est en anglais non sous-titré. Cette sensation de coupure ne m'a absolument pas emballée ! Et le problème c'est qu'on ne comprend rien si on a pas regardé les vidéos ! Et certaines vidéos je ne les ai pas trouvée, et d'autres ont été effacées... Donc je ne sais pas pour le test de paternité...

Les personnages n'ont aucun charisme, ils ne m'ont pas du tout ému. Et les deux zigotos qui veulent tuer Riggins parce que le ministre l'a demandé, c'est n'importe quoi... Pas très crédible.

Après, les chapitres se lisent vite, c'est addictif, j'ai beaucoup aimé Sqweegel, mais je n'ai pas compris le test de paternité...

L'idée de base des 26 niveaux était excellente, mais elle a été très mal exploitée... On aurait pu en faire quelque chose de génial...

Je lirai la suite, je les ai acheté, et même si ce n'est pas dingue c'était sympa.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tarso 2018-05-07T00:31:25+02:00

Très très différent du premier. Déjà ici, point positif pas besoin d'aller voir les vidéos, et donc ma lecture ne s'est pas retrouvée coupée.

Ici pas de tueurs de niveau 26, mais normaux. Peut-être la plus grosse déception que j'ai ressentie. Rien ne réellement gore comme savait si bien le faire Sqweegel, or le titre du bouquin c'est quand même Level 26... Ici, on entre pas du tout dans les pensées des tueurs, et c'est dommage.

Il y a quand même beaucoup d'incohérences, j'aurai aimé en savoir plus sur Hilda qui lui tire exactement les bonnes cartes...

Et alors Riggins qui se met à penser le plus sérieusement du monde que Dark est le tueur c'était n'importe quoi... Tellement pas crédible ! Et d'un coup comme ça, il a l'arme braquée sur Dark il change d'avis... Wahouh, ils sont beaux les mecs des services spéciaux quand même... Et enfin Dark, on ne cesse de nous répéter qu'il a un don pour traquer les tueurs, enfin là à part avoir eu à chaque fois l'info, et qu'il use des moyens comme par hasard mis à disposition et illimités, forcément c'est facile...

Enfin bon, c'est quand même assez addictif, je l'ai lu d'une traite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tarso 2018-05-08T19:04:43+02:00

C'est sympathique mais sans plus. On est loin, très loin du psychopathe du premier tome et c'est dommage car c'est ce qui m'attrayait réellement. Le livre s'appelle Level 26, on en parle tout le temps mais je suis vraiment déçue car seul Sqweegel était un 26, le tome 2 on en était loin et alors là encore plus. Oui c'est un thriller sympa mais on s'éloigne, on s'éloigne... beaucoup trop... Grosse déception de ce côté-là.

Si on prend Labyrinthe seul sans parler de ce que j'écrivais plus haut, oui l'idée de base est bonne, il fait ce qu'il faut pour ouvrir les yeux à la société ou tout du moins se faire parole pour tous ces gens qui ne peuvent parler.

Bon après, je crois avoir tout dit du héros, des personnages secondaires dans le tome précédent, rien de neuf sous le soleil, ils ont la personnalité d'une huître. Quant à l'écriture elle est franchement moyenne, mais le côté addictif rattrape un peu.

Moi qui ne lit jamais de thrillers, car je suis vraiment pas fan, j'ai voulu m'essayer à cette trilogie, l'idée des tueurs gores du niveau 26 m'a intéressée, mais j'ai vite déchanté, et je n'ai pas accroché plus que cela. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine29200 2018-06-02T23:13:44+02:00

Défauts :

1) Se lit facilement. Pas de style d'écriture particulier, l'auteur raconte une histoire, c'est tout.

2) Glauque à souhait pour les amateurs du genre, surtout dans les deux premiers romans. L'auteur en rajoute, en surajoute, c'est du sensationnalisme, c'est trop.

3) Invraisemblance de certaines situations. Surajoute, sensationnalisme, etc.

4) Dessins : originalité qui aurait pu être plaisante, mais pas nécessaire dans la première histoire (et qui vient en sur-surajouter sur le côté glauque et malsain - non mais l'auteur et le dessinateur ont été recrutés en hôpital psychiatrique ou quoi ?). Ils sont plus intéressants pour la seconde histoire car il s'agit de cartes de tarot. Ils disparaissent à la troisième histoire, qui est d'ailleurs la plus aboutie.

5) Un fil conducteur. J'avoue que je ne suis pas fan des fils conducteurs. Ici, c'est tellement grossier que oui, on peut parler de grosses ficelles.

6) Les personnages : typiques des romans de ce genre, pas de surprise réelles. Un peu trop manichéens pour certains à mon goût.

7) L'auteur est scénariste de télévision. Oui, et ça s'en ressent. Ajoutez à cela qu'il déclare lui-même "ne pas pouvoir lire un roman de 250 pages du début jusqu'au bout" vous comprendrez à quel point il peut être bon auteur et soucieux de ses lecteurs.

Qualités :

1) Se lit facilement. Adeptes (contraints ou forcés) de la lecture dans les transports en communs, vous serez ravis !

2) En excluant le côté particulièrement glauque des deux premières histoires, ça tient la route.

3) Le fil conducteur : évoqué à la fin du premier roman, repris évidemment dans le deuxième, bien mieux exploité dans le troisième.

4) Troisième roman : cette troisième histoire est mieux travaillée, on sent une progression d'une histoire à l'autre et celle-ci se démarque des autres en ce sens. Mais elle reste assez classique du genre cependant.

Globalement, il s'agit ici d'une lecture facile qui fait assez agréablement passer le temps, mais surtout si on n'en retient que le roman.

Car hélas, ce n'est pas que cela, il s'agit ici d'un concept. Et qui dit concept, dit marketing et grosses ficelles commerciales surfant sur une originalité qui attire le chaland. Dans le cas présent, le scénariste-auteur a eu la brillante idée atrocement on-ne-peut-plus commerciale d'y adjoindre le net.

L'idée est originale et à la base assez sympathique, mais on sent trop la manoeuvre commerciale pour que j'y adhère. La série de romans aurait été de meilleure qualité, pourquoi pas, mais là on sent un peu trop bien que le lecteur est une pompe à fric, et surtout que les romans sont une accroche vers le site Internet. Et/ou vice-versa ?

Cela étant, je le conseille quand même à ceux que les détails un peu (trop) sanglants ne rebutent pas, surtout s'ils veulent un polar facile à lire pendant leurs vacances.

Afficher en entier

On parle de Anthony E. Zuiker ici :

[Challenge] Les 400 points (2017)
2017-12-25T20:45:29+01:00
Que lisez-vous en ce moment ?
2017-12-23T14:52:07+01:00

Dédicaces de Anthony E. Zuiker
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Michel Lafon : 3 livres

J'ai lu : 3 livres

Dutton Adult : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode