Livres
432 448
Membres
354 501

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ariel Holzl

159 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Amaranth 2017-06-04T09:14:52+02:00

Biographie

Après avoir travaillé dans le jeu vidéo et le cinéma, Ariel Holzl se lance dans l’écriture de son premier roman, "Les sœurs Carmines, Le complot des corbeaux" (2017).

L’urban fantasy lui trotte dans la tête depuis qu’il a habité à Paris, Tokyo et Dublin.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.21/10
Nombre d'évaluations : 84

0 Citations 74 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Ariel Holzl

Sortie France/Français : 2018-05-24

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Elodie-Liseuse 2018-09-15T20:21:27+02:00

Il a des livres qui nous intriguent de par leurs couvertures et leurs résumés. Où le feeling passe direct et où on le sait d'avance, on va adorer notre lecture. Les sœurs Carmines a été l'un des romans que j'ai pris le plus de plaisir à lire depuis ce début d'année 2018. Le vendre comme un univers à la Tim Burton et le fait qu'il est été sélectionné parmi les sept finalistes du prix littéraire de l'imaginaire à jouer dans la balance pour me convaincre de lire ce premier tome. Et qu'elle claque ! L'histoire, l'ambiance et la perplexité des personnages ainsi que l'univers créé par Ariel Holzl, est captivant du premier au dernier mot.

Les soeurs Carmines, c'est trois soeurs au tempérament bien différent, Merryvère tout d'abord qui s'avère être le plus "garçon manqué" de la famille, celle qui est prête à braver les dangers pour ramener de l'argent à leurs foyers. Tristabelle de son côté est celle qui a le plus de caractère, elle sait ce qu'elle veut, aime prendre les gens de haut et adore la mondanité. Et pour finir Dolorine petite fille bien étrange qui parle aux fantômes et qui ne se sépare jamais de sa peluche adorée (bien flippante). Toutes trois vivent à Grisaille, ville où il fait bon mourir, ou trancher des têtes est devenu banal et où des vampires vivent en liberté.

L'univers à la Tim Burton promis est bien présent et succulent à découvrir au travers des mots de l'Auteur. Son univers est foisonnant, agréable à lire et d'une facilité déconcertante à imaginer. Car oui je me suis retrouvé plongé dans Grisaille, sur les toits de la ville en compagnie de Merryvère. J'ai adoré visiter une partie de Grisaille avec Dolorine et voir Tristabelle se préparer pour aller au bal où au cimetière. L'ambiance y est parfaite et oppressante. L'histoire tient en haleine de la première à la dernière page. Et Ariel Holzl arrive à nous embarquer dans son aventure malgré le nombre de pages assez court finalement pour un roman de ce genre.

Je suis donc heureuse d'avoir eu le loisir de découvrir ce titre, le plaisir de lecture a été présent et l'univers addictifs. L'histoire se déroule sans temps morts et se termine bien trop vite. Je n'ai donc plus qu'une hâte lire les deux prochains tomes de cette saga. S'il y a bien une saga de roman Fantasy que je vous conseille ces bien celle-ci.

http://elodie-liseuse-lifestyle.blogspot.com/2018/09/les-soeurs-carmines-tome-1-le-complot.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Choupaille 2018-09-16T09:17:53+02:00

Chronique complète : http://la-choupaille-lit.blogspot.com/2018/09/les-surs-carmines-tome-3-dolorine.html

Une superbe conclusion à cette excellente saga ; mais cette fois sur un ton à la fois drôle (évidemment, c'est des Soeurs Carmines qu'on parle !) et touchant. La douceur de la petite Dolorine se heurte à la mortelle réalité du pensionnat, et les étincelles sont au rendez-vous ... surtout avec un Monsieur Nyx pyromane dans les pattes ! Seul bémol, la discrétion de ce dernier dans ce volume, malgré une dernière dizaine de pages plutôt épique le concernant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aeliria 2018-09-20T15:53:10+02:00

Et la trilogie s'achève avec la plus loufoque des Soeurs Carmines ! Dolorine est toujours aussi innocente malgré l'environnement dans lequel elle évolue.

Je dois dire que je suis un peu déçue que Monsieur Nyx ne propose pas des plans hallucinants et morbides à Dolly dans ce tome.

On retrouvera un peu les deux aînées Carmines, et même si on les "vois" seulement quelques pages, l'auteur nous fournis pleins d'informations concernant leurs vies respectives.

Avec ce troisième et dernier tome, l'auteur à su me faire rire, m'intriguer et surtout me surprendre. Même le glossaire de fin est à lire tellement l'auteur à écrit des définitions hilarantes !

Pour moi, les Sœurs Carmines, c'est une trilogie que je relirais à coup sûre. C'est un véritable coup de cœur !

Si un jour Ariel Holzl, sort un autre livre sur cet univers, je me jette dessus !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Larepubliquedeslivres 2018-09-23T13:02:31+02:00

J’ai été plongée dans un univers où la mort rode et où le soleil n’a pas fait son apparition depuis bien longtemps, d’où surement le nom de la ville, Grisaille. Dans cette ville, plusieurs clans complotent pour avoir le pouvoir sur cette ville.

A côté de ça, il y a les trois sœurs Carmines qui survivent comme elles peuvent après la disparition de leurs parents. Merryvère devient une monte-en-l’air, c’est-à-dire une voleuse, pour essayer de ramener un peu d’argent à sa famille. C’est un personnage au bon cœur, qui veut tout faire pour permettre à ses sœurs de mieux vivre. Ensuite, il y a l’ainée, Tristabelle, celle qui m’a le plus insupportée, rien ne compte plus pour elle que les apparences et d’être invitée à des soirées mondaines. Enfin, Dolorine, la petite dernière, m’a permis de voir cet univers avec ses yeux, ce qui m’a provoqué pas mal de fous rires à cause de pas mal d’incompréhension de sa part.

L’histoire est menée avec un bon rythme à cause notamment de Merry. J’ai été plongé au cœur des complots de ce monde. Tout est possible pour accéder au pouvoir.

Je ne me suis pas ennuyé une seule minute pourtant je dois dire qu’il manque quelque chose à ma lecture. J’aurai aimé en savoir plus sur cet univers créé par l’auteur, en savoir plus notamment sur la disparition d’une partie de la population.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Je dois dire que plume de l’auteur est belle, ce qui fait beaucoup pour cette histoire. J’aimerai la retrouver dans la suite de cette saga même si le prochain tome est consacré à Tristabelle, un personnage que je n’apprécie pas pour l’instant.

En bref, j’ai bien aimé ce tome introductif à cet univers. J’ai beaucoup aimé Merry et encore plus Dolorine. En tout cas, l’univers créé par l’auteur donne envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2018-09-25T11:18:32+02:00

Un très bon univers que l'auteur nous présente dans ce premier tome.

La vie n'est pas facile pour les 3 soeurs Carmines, qui sont des jeunes filles très spéciales. La première est un chouille agaçante et se plaint constamment, l'autre essaye tant bien que mal de voler les riches sans vraiment y parvenir et la troisième parle à une peluche et aux morts.

L'histoire en soit ne casse pas trois pattes à un canard et ce n'est pas la découverte de l'année. J'ai néanmoins beaucoup apprécié cet univers loufoque et décadent dans lequel les personnages évoluent.

Je ne lirai pas les prochains tomes, car je n'ai pas été assez emballé, mais ça reste une lecture agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fo0stine 2018-09-28T17:45:45+02:00

Ce fut un plaisir de me plonger dans l'univers créé par Ariel Holzl.

Au début du livre j'ai eu un peu de mal à me repérer spatio-temporellement mais après quelques pages on arrive plutôt bien à se représenter le monde de l'auteur. Les personnages sont assez intéressants, notamment grâce à la complémentarité des caractères des sœurs Carmine. J'ai bien aimé suivre les mésaventures de Merryvère mais j'ai vraiment adoré les extraits du journal de Dolorine, c'est une super idée. J'aurais peut être aimé une intrigue avec plus de suspense mais le dénouement nous laisse supposer d'autres ennuis pour la famille Carmine.

Je suis curieuse de découvrir ce que nous réserve le prochain tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kassye 2018-09-28T17:55:43+02:00

J'avais un peu peur de le commencer au vue des avis très positifs. Et finalement j'ai adoré. L'univers est vraiment intéressant et travaillé (il m'a d'ailleurs fait un peu pensé à celui de Six of crows). J'ai beaucoup aimé Merry et Dolorine mais moins Tristabelle qui m'a un peu exaspéré, ce qui m'inquiète un peu pour le tome 2, centré sur ce personnage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Justine-18 2018-09-29T00:53:06+02:00

J'ai adoré ce deuxième tome ! Cette fois-ci nous sommes dans la tête de Tristabelle, personnage qui me tapait plutôt sur les nerfs pendnat le premier tome... Mais là... Elle m'a trop fait rire! A de nombreuses reprises, elle s'adresse directement au lecteur, ce que je trouve assez original comme démarche. Et puis elle lance des trucs énormes sur l'intrigue dans le plus grand des calmes, et moi j'étais là "hmmm pardon? Tu peux développer s'il te plait ? Oui, ta toilette est importante, certes, mais il s'est passé quoi là exactement ?" Spoiler(cliquez pour révéler) je pense notamment au moment où elle balance tranquillement que Merryvère a été condamnée à la guillotine

On se délecte de son égoïsme et de sa cruauté. En outre, on en apprend plus sur son personnage, ses origines, son caractère.

J'ai également beaucoup aimé l'introduction d'un nouveau personnage.

J'ai hâte de connaitre la suite, mais ça me semble peu un seul tome pour satisfaire ma curiosité sur ce monde complexe et riche qu'a créé Ariel Holzl!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nounettsbooks 2018-09-30T21:33:46+02:00

Chronique : http://leschroniquesdenounett.blogspot.com/2018/09/chronique-litteraire-les-soeurs.html

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions MNEMOS pour ce service presse, ce qui m'a permis de découvrir ce roman que j'ai beaucoup aimé !

J’étais très surprise par ce livre. C'est un livre jeunesse et fantastique avec un style particulier. On est face à une histoire que j'ai trouvé originale. L'Univers de l’auteur est assez vaste et nous transporte dans la ville de grisaille.

Toutes les créatures du monde fantastique - vampires, goules,...- (ou presque) sont représentées, mais avec les nuances propres à l’univers de l’auteur.

J'ai adoré le concept d'une ville où toutes ces créatures cohabitent. Les descriptions sont précises et permettent de s'imaginer facilement cette ville et ses personnages. L'auteur utile tous les codes du fantastique.

Le style inédit de l’auteur est burlesque, parfois au premier degré parfois au second degré, on jongle avec plusieurs niveaux de lecture, il y a beaucoup d’humour dans ce récit.

Ce récit mène à la fois beaucoup de mystère, de complot, d’intrigues et surtout est bourré de jeux de mots. Les trois sœurs, Merryvère, Tristabelle et Dolorine ont toutes les trois des personnalités différentes. Le personnage de Tristabelle est singulier et assez égoïste.

Le personnage de Dolorine Carmine est mon favori, car c’est la plus jeune des sœurs, avec sa naïveté à l’état pur. [SUITE SUR MON BLOG]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Justine-18 2018-10-03T21:29:10+02:00

Pour moi ce livre est légèrement en dessous des deux premiers... J'ai adoré découvrir ce troisième tome des yeux de Dolorine! Mais je l'ai trouvé moins prenant... Attention, il y a quand même pas mal d'actions ! Mais pour moi l'enchainement des péripéties s'est fait un peu de manière saccadée. Et puis la fin ... J'ai été déçue. Tout simplement parce que plein de questions restent sans réponse, tout est trop... flou.

J'aurais aimé en apprendre plus sur la mystérieuse neuvième famille, sur les pères des soeurs, sur leur mère. Et puis le véritable dénouement: que va-t-il arriver à Grisaille? Un univers trop survolé pour moi, on se concentre trop sur le point de vue du personnage concerné par le tome, et pas assez sur tout ce qui l'entoure (défaut beaucoup moins présent dans les deux premiers tomes).

Je suis restée sur ma faim... même si ma lecture a quand même été un délice en majeure partie ! Si il y avait eu une suite, tout aurait été différent, puisque j'aurais eu l'espoir de voir ma faim rassasiée. Malheureusement, à ma connaissance, il n'y en a pas. Quoique... J'ai lu dans une de ses biographies que "Dolorine à l'école" concluait le cycle INITIAL (ce mot a toute son importance, en tout cas il m'a alertée!) des soeurs Carmines. Cela changerait tout si ce troisième tome n'était pas une conclusion définitive ! Mon avis en serait alors totalement positif et je le classerais en or, puisque pour moi la fin a tout "gâché" (entendons nous bien, ça reste tout de même une super lecture!).

En bref, j'ai adoré l'univers créé par l'auteur, les personages, l'humour, l'originalité. Mais la fin est pour moi teintée à la couleur de Grisaille : un peu grise...

Afficher en entier

Dédicaces de Ariel Holzl
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Mnémos : 3 livres

Editions Mnémos : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode