Livres
433 391
Membres
355 295

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gilbert Cesbron

277 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Virgile 2009-08-21T03:35:20+02:00

Biographie

Gilbert Cesbron, écrivain français d'inspiration catholique, est né à Paris le 13 janvier 1913. Il est décédé à Paris le 13 août 1979.

Après des études au lycée Condorcet à Paris, puis à l’École des sciences politiques, il se destine au Conseil d'État, mais bifurque vers à une carrière dans la radio, activité qu’il mènera en parallèle avec sa passion d’écrivain qu’il débutera en 1934 par un recueil de poèmes : Torrent.

Son premier roman paraît en Suisse : Les Innocents de Paris en 1944 et obtient un véritable succès qui lui offrira le prix de la Guilde du Livre, la même année.

Sa notoriété s’affirme en 1948 avec Notre prison est un royaume qui reçut le prix Sainte-Beuve, ainsi qu’avec sa pièce la plus célèbre, également adaptée à la radio et à l’écran : Il est minuit, docteur Schweitzer, publiée en 1952.

En tant que romancier, essayiste, auteur dramatique, Gilbert Cesbron pend pour toile de fond de ses récits des thèmes d’actualité qui le passionnent : les prêtres ouvriers dans Les saints vont en enfer, la jeunesse délinquante dans Chiens perdus sans collier, l’euthanasie dans Il est plus tard que tu ne penses ou la violence, et la non-violence dans Entre chiens et loups.

C’est avec une tendresse et une sincérité évidentes que Cesbron se penche dans ses écrits sur la misère, la souffrance, l’humiliation des classes les plus défavorisées. Partagé entre un style populaire et coquetteries littéraires, Cesbron parvient par le choix des sujets qu’il aborde à se faire apprécier d’un vaste public.

Il publie en 1957 un recueil de textes dont une partie, ont été publiés individuellement dans divers journaux dont Le Figaro : Libérez Barrabas, dont un thème récurrent est l'insensibilité contemporaine.

Dès 1972, il se tourne vers l’action sociale et se trouve à la tête d’œuvres humanitaires, telles que le Secours Catholique. Il reçut, en 1978, le Prix de la Ville de Paris pour l’ensemble de son œuvre et mourut le 13 aout 1979, à l’âge de 66 ans. Il avait reçu le prix Prince-Pierre-de-Monaco pour l'ensemble de son œuvre en 1962.

Ses romans sont caractérisés par une intention de pénétrer la réalité de la société contemporaine avec le regard d'un chrétien convaincu qui souhaite « évoquer la morale sans se prétendre moraliste », ainsi qu’il le disait lui même.

Il est enterré au cimetière de Bourré (Loir-et-Cher).

Source : www.haoui.net

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.43/10
Nombre d'évaluations : 52

0 Citations 38 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Gilbert Cesbron

Sortie Poche France/Français : 2007-01-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par lorlan 2016-11-08T18:37:30+01:00

Dévoré à l'adolescence, j'ai relu ce livre nombre de fois, au fil des années et il reste, sans conteste, l'un de mes phares littéraires. Souvent, au cours de ma vie, j'ai repensé à François, à Pascal, à leurs camarades et aux autres personnages, comme ce "pion" qui rêvait d'une autre vie... L'époque où se situe l'histoire est antérieure à celle où j'ai vécu ma jeunesse et ne ressemble en rien à celle que vivent les adolescents d'aujourd'hui; elle met parfaitement en lumière la fin de l'innocence et le pouvoir du réel sur les rêves. Confronté à la mort de son meilleur ami, les yeux du héros et narrateur vont se dessiller. Empreint de pureté, le jeune homme va, pour la première fois, être confronté à la noirceur de la vie et aux faux-semblants de ceux qu'il pensait connaître. Parfaitement écrit, plein de nostalgie et de sensibilité, ce roman m'a profondément bouleversé, à l'époque... Trente-cinq ans plus tard, son écho est toujours présent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par feufeu 2017-01-26T15:48:05+01:00

J'ai travaillé en hôpital psychiatrique pour enfants, j'ai retrouvé dans ce livre la situation décrite. Certes les situations évoluent mais il reste encore beaucoup à faire.

Livre bien écrit,agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DidierHas 2017-02-08T00:45:32+01:00

Grand d auteur grand livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par herera 2017-02-14T14:38:45+01:00

bon livre pour qui veut passer le temps. à lire en vacance. Je n'ai pas été accro, juste intéressée...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexannMOR 2017-06-20T23:23:06+02:00

Excellente pièce, simple avec de beaux thèmes bien explorés et des personnages intéressants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ludwigjeansebastien 2017-09-02T18:46:58+02:00

En 1923, à Paris, les anciennes fortifications avec leurs terrains vagues, leurs jardinets et autres cabanes en bois servent de terrain de jeu à une bande de gamins pauvres et plus ou moins livrés à eux-mêmes. Ces petits « Poulbots » se sont accaparés une vieille cabane dans laquelle ils se retrouvent et cachent leurs pauvres trésors, une boussole, quelques albums et diverses babioles. Il y a également un perroquet, un chat et un chien. Les enfants ne rêvent que d’aventures et d’expéditions plus ou moins risquées. Ainsi, l’un d’eux se perd dans un des souterrains de la petite Ceinture et y découvre un vieux wagon abandonné autrefois réservé aux voyages princiers. Leur soif d’aventures les pousse à se lancer à l’assaut du lointain Parc Monceau pour y affronter les gosses de riches. Mais l’aventure tourne court. Un des gamins placé un temps en garde à vue attire l’attention d’un véritable voyou…

« Les innocents de Paris » est un joli roman sur l’enfance et sur un monde disparu celui du vieux Paname, des fortifs et des titis parisiens. Nombre de personnages hauts en couleurs comme l’employé de l’octroi, le gardien du square ou l’ancien vétéran de la Commune, égayent cette histoire qui rappelle par moment la fameuse « Guerre des boutons » de Louis Pergaud. Le style de Gilbert Cesbron, finement descriptif, n’a pas pris une ride et est toujours agréable à lire. Même si cet ouvrage n’est pas le meilleur de l’auteur, il mérite néanmoins notre intérêt ne serait-ce que pour la connaissance du monde de l’enfance perdue et surtout pour la description glaçante des terribles évènements de la « Commune de Paris », page d’Histoire de France terrible au point d’être soigneusement édulcorée dans les manuels. C’est tout à l’honneur de Gilbert Cesbron de l’avoir évoquée de cette manière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chrichrilecture 2017-09-28T06:25:57+02:00

Émouvant

Roman très émouvant avec tous ces gamins en détresses bilotés de droite a gauche qui donnent aux adultes une vraie leçon de vie. Et fait prendre conscience de certaine réalité

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-1 2017-12-19T17:51:04+01:00

Peur être l'ai je lu trop tard dans l'âge mais je ne suis pas arrivée à accrocher avec les personnages de ce roman qui est malgré tout un superbe livre sur la sortie difficile de l'adolescence pendant une période dramatique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par One-Reader 2018-08-26T13:03:11+02:00

On trouve peu de plaisir à lire ce livre. Roland Guérin est imbuvable durant une grande partie de l'histoire, bien d'autres personnages sont névrosés. Si la troisième partie vient remettre un peu d'équilibre, la quatrième et dernière partie trouve de nouveaux excès. Peu de plaisir, oui. Mais avec une plume qui nous manœuvre aisément, Gilbert Cesbron soulève des problèmes de morale, d'éthique, de société, toujours d'actualité. "Entre Chiens et loups" est un livre à lire pour réfléchir, pour se remettre en question, et peut-être, s'ouvrir un nouveau chemin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par One-Reader 2018-08-29T02:30:37+02:00

N'ayant aucune connaissance dans les domaines juridique et social de l'enfance, je ne peux juger des qualités réalistes de ce roman. Gilbert Cesbron me semble néanmoins être un auteur très renseigné, et je ne doute pas qu'il reflète ici des situations trop communes à son époque. Me penchant uniquement sur l'histoire en elle-même, donc, je peux dire que je l'ai apprécié. Je me suis attachée aux divers personnages, et l'écriture est correcte - un peu lourde sur certaines descriptions, mais dans l'ensemble, agréable à lire. Je regrette un peu le peu d’interactions vraiment approfondies entre les enfants, elles me semblaient assez superficielles dans l'ensemble (ici il se passe-ci, ici il se passe ça...) et une certaine absence de forme véritable de l'histoire (nous avons certes un début, mais diverses péripéties qui ne se fondent pas tout à fait en une seule histoire, ou plutôt, qui pourraient être prises séparément sans en perdre leur lisibilité ; et une fin qui laisse bien des questions en suspens).

Afficher en entier

Dédicaces de Gilbert Cesbron
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Robert Laffont : 16 livres

LGF - Le Livre de Poche : 7 livres

J'ai lu : 6 livres

Editions de la Jeune Parque : 1 livre

Club du livre du mois : 1 livre

Pocket : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode