Livres
432 512
Membres
354 538

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Minetaro Mochizuki

109 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par angel101076 2011-05-07T17:39:30+02:00

Biographie

Nationalité : Japon

Né(e) à : Yokohama , le 29/01/1964

Biographie :

Minetaro Mochizuki est un mangaka.

Il débute en 1984 avec Bataashi Kingyo. C'est un énorme succès et il sort sur grand écran en 1990.

En 1993, deux ans avant sa série culte « Dragon Head », il signe « La Dame de la chambre close », considéré par les initiés comme un classique absolu de la BD fantastique.

Dragon Head est adapté au cinéma en 2003, réalisé par Jōji Iida.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.62/10
Nombre d'évaluations : 43

0 Citations 28 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Minetaro Mochizuki

Sortie Poche France/Français : 2018-03-21

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Biibette 2017-08-15T13:21:57+02:00

Il y a quelque chose d'impressionnant dans le dessin de l'auteur : minimaliste et pourtant tout en force et en puissance incroyable. Un million d'émotions se dégagent de chacun de ses coups de crayon. Sans parler de la poésie et la grâce qui transpirent des planches. Je suis amoureuse. Partant de là, il peut me proposer toutes les histoires les plus farfelues, j'aurai toujours l'esprit ouvert.

Justement dans cette nouvelle série, c'est d'esprit qu'il va nous parler, des esprits troublés. Ainsi, on va suivre le docteur Tamaki et ses patients.. Et il me tarde de savoir jusqu'où l'auteur va les conduire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dadotiste 2017-09-26T10:15:58+02:00

Pour moi, il s'agit du meilleur double tome de ce manga.

En effet, on commence à arriver à la fin et le suspense est à son comble !

Du régal !

Les illustrations sont absolument superbes ! Notamment les reprises du célèbre artiste Hokusai.

Je me suis régalé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaMt 2017-10-21T14:46:03+02:00

ça faisait un bout de temps que je voulais découvrir cette saga ovni qu'est Chiisakobé, ce titre m'intriguait et j'ai été partiellement déçue.

Shijegi, 26 ans, qui a une apparence qui marque (à la barbe et aux cheveux très longs), architecte et ouvrier mais à l'âme plutôt intellectuelle et littéraire (son père voulait surtout qu'il suive ses traces), vient d'apprendre que ses parents sont décédés dans un incendie, le laissant à la tête de la grande entreprise de construction Daitomé. Il prend alors sous son aile les jeunes apprentis chez lui et engage une ménagère du quartier qu'il connaît, Ritsu, et cette dernière ne va pas venir seule puisqu'elle garde cinq jeunes orphelins. Bien sûr, Shigeji ne va pas être d'accord et va vouloir que les services sociaux viennent récupérer les enfants, mais vu la réaction de Ritsu et l'aide proposée par Yûko, la fille de son banquier, il va faire un effort et accepte la cohabitation avec eux.

Shigeji agit étrangement depuis cet événement tragique: il est de plus en plus têtu, il veut faire les choses à sa manière, refuse toute l'aide qu'on lui propose et donc personne ne le comprend. Quant à Ritsu, elle est jolie mais renfermée, et je la trouve froide bien que concernée par les enfants à qui elle ne laisse rien passer, elle a sûrement des sentiments pour Shigeji vu qu'elle paraît jalouse de Yûko, celle qui vient donner des cours à domicile aux enfants. Les enfants sont de vrais garnements (difficile d'imaginer des parents vouloir en adopter un!): la plus jeune pleure tout le temps; les deux gamins martyrisent les animaux et volent; la plus grande se mêle de choses qui ne la regarde pas; quant à la dernière, elle n'a que le mot ringard à la bouche, prend des positions bizarres et aime se balader en petite culotte! Bref, ils sont vraiment bizarres! D'autres personnages secondaires sont tout aussi spéciaux, je pense au banquier qui est complétement pervers et limite voudrait plus avec sa propre fille! Chiisakobé a donc un côté un peu malsain, qui met mal à l'aise et on a cette impression d'entrer dans l'intimité des gens.

J'ai beaucoup aimé le graphisme si particulier, qui ne ressemble à nul autre pareil, qui m'a même rappelé un graphisme ancien, un peu daté comme pour ceux des grands mangakas. C'est précis, va à l'essentiel, c'est aussi lumineux (le contraste entre le noir et le blanc est intéressant), ça a son charme. Après, le design des personnages est particulier alors il faut s'y faire. Ce que je retiens surtout c'est cette fixation sur certaines parties du corps, sur des éléments qui semblent anodins et cela est fait selon certaines angles. C'est le genre de graphisme qui va bien pour le côté tranche de vie d'un manga et le tranche de vie, j'adore ça!

Un titre particulier, clairement pas pour tout lecteur, j'ai moi-même un avis assez mitigé au final: le graphisme m'a beaucoup plu, les angles pris pour les dessins sont fascinants, ça s'est lu très rapidement mais c'est tellement spécial au niveau de l'histoire et de son déroulement, si bien que j'ai eu un peu de mal à accrocher mais je pense quand même continuer la saga par curiosité, surtout que c'est une petite saga en 4 tomes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dadotiste 2017-12-08T08:47:30+01:00

Sublime.

Je ne lis que très peu de mangas mais cette série est à lire absolument.

Elle fait réfléchir, le graphisme est superbe... Il y a de l'action, du suspense...

La fin de l'histoire est cohérente avec le reste.

Je commençais à m'habituer à attendre le prochain, ça va me manquer...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par amusheez 2017-12-22T11:04:37+01:00

Lorsque j’ai fini ce manga, la première chose que j’ai pensé est « où est la suite ? ». Ce premier tome était très intéressant. Tous les personnages sont atypiques mais extrêmement attachants. Le personnage du vigile est totalement déjanté. Le manga est très cinématographique, on a presque l’impression d’une reproduction images d’un film. J'attends avec impatience de lire la suite qui m'attends bien au chaud chez moi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vance 2018-02-25T08:38:29+01:00

Aussi déroutant que fascinant, ce premier tome fait partie de ces oeuvres inclassables qui suscitent des sentiments contradictoires. le style épuré mais ciselé, d'une netteté presque chirurgicale, induit pour chaque case des interprétations équivoques mêlant symbolique et onirisme. D'autant que les personnages, tous plus énigmatiques et singuliers les uns que les autres (tant les patients que les praticiens de cette clinique du cerveau), interpellent automatiquement l'imaginaire du lecteur qui parviendra pourtant difficilement à s'identifier, cherchant constamment à anticiper sur des caractères et des situations qui finissent immanquablement par lui échapper. Rien n'est figé, rien n'est certain dans ce manga particulier, parfois sobrement angoissant, parfois délicatement émouvant comme dans la partie "livre dans le livre" où l'on explore le manga que l'un des personnages est en train de créer en y injectant toute sa frustration et sa douleur.

On pense parfois à Twin Peaks, parfois aux X-Files, avant d'opter pour les Nouveaux Mutants : toujours à la lisière du fantastique mais sans jamais l'aborder de front - surtout que la question de l'interprétation est au centre du récit. Qu'est-ce qui est réel ? Et qu'est-ce qui ne l'est pas ? Philip K. Dick n'a qu'à bien se tenir. A vous de voir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vance 2018-02-25T18:52:02+01:00

Plus centré sur le personnage de Hashi (dont le manga personnel révèle quelques clefs de compréhension supplémentaire), cet opus peut légèrement décevoir en ce sens que beaucoup d'éléments restent encore en suspens, qu'on a parfois l'impression de ne pas savoir où va l'histoire et qu'il manque là-dedans un véritable fil directeur. Mais la qualité de la mise en page et la minutie du dessin associées à l'étrangeté émanant des personnages font qu'on meurt d'envie de lire la conclusion

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vance 2018-02-25T18:53:45+01:00

La conclusion apporte son lot de frustrations, d'incompréhensions et de satisfactions. Le style somptueusement soigné l'emporte, tous ces inserts vaguement signifiants qui interrompent les trames délétères des rares événements, comme autant de points par lesquels l'étrange s'immiscerait dans le quotidien forcément nauséeux et stérile d'une clinique.

Comme ce livre dans le livre, le manga de Hashi qui trouve là un troisième et dernier opus assez aisé à lire entre les lignes/cases. Evidemment, on se pose encore des questions sur certains personnages, cette galerie hétéroclite de freaks qui, finalement, parviennent à s'accommoder peu ou prou de leur anormalité pour vivre dans cette singulière synergie où les sentiments affleurent et les mots font mal, parfois, pour découvrir la cruelle platitude d'un monde qui n'est pas fait pour eux mais qu'ils espèrent. Entre eux, ces jeunes malades philosophent sans le savoir et tissent dans la douleur des liens puissants qui transcendent leur condition, déchirant le tissu même du réel scabreux qui leur fait si peur.

De magnifiques points d'orgue émotionnels nous sont servis au long de ces pages douces-amères où les masques tombent et les langues se libèrent. Désillusions et fantasmes se mêlent à une doucereuse langueur et la peur terrible de cette solitude que tous cherchent, d'une manière ou d'une autre (et toujours maladroitement), à terrasser.

Contemplatif et mystérieux, sans doute vain pour certains, mais d'une richesse et d'une sensualité insoupçonnables. Vivifiant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaevaCerise 2018-06-03T12:22:16+02:00

Le sujet est intéressant et le graphisme à la fois épuré et... plat.mais je n'ai pas accroché du tout.je passe sans doute à côté de quelque chose vu les avis et note sur manganews.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jeannon 2018-07-08T12:51:00+02:00

Les illustrations de ce manga sont juste superbe ! J'ai hâte de lire la suite car l'histoire se développe lentement : le premier tome présente les personnages et le scénario général.

Afficher en entier

Dédicaces de Minetaro Mochizuki
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pika : 36 livres

Le Lézard noir : 7 livres

Kodansha : 3 livres

Média Système Édition : 2 livres

Glénat : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode