Livres
433 430
Membres
355 419

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Olivier Guerard

45 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par benbar 2017-11-22T00:23:18+01:00

Biographie

Né en 1976, Olivier Guérard est un grand amateur de littérature Fantasy (Le seigneur des anneaux, Chasseuse de vampires, L'assassin Royal, Le trône de fer et tant d'autres...) et de romans à tendance philosophique tels que les œuvres de Paulo Coelho. Bien qu'il ait toujours aimé l'écriture, ce n'est qu'à l'approche de la quarantaine qu'il commence son premier ouvrage Elsie Waldon (1er tome), paru en octobre 2017.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.63/10
Nombre d'évaluations : 24

0 Citations 20 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Olivier Guerard

Sortie France/Français : 2018-03-03

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par djetnath 2018-05-14T21:15:54+02:00

Une histoire surprenante !!!

Sébastien est quadragénaire. Il a réussi professionnellement et socialement. Il est trader, financièrement il peut se faire plaisir autant qu’il le souhaite. Il a beaucoup d’amis.

Mais tout ceci ne le comble pas ou plutôt ne le comble plus. Un beau jour, rien ne va plus et il ne sait pas comment s’en sortir. Sur un coup de tête, il va partir en bateau, direction la Martinique.

En chemin, il va faire une étrange rencontre, une femme venue d’on ne sait où, mais qui se retrouve sur le voilier.

Sébastien va être déconcerté de cette présence, mais au fil de l’eau, il va se prendre d’amitié pour cette femme, voire même succomber à cette dernière.

Ce roman est une remise en question de soi, une quête de soi. Sébastien ne se sent plus à sa place dans notre société, dans son travail, dans sa vie. Seul (ou presque), au milieu de cette mer, il va tout remettre en question, se chercher.

Ce roman est d’actualité, nous sommes tous pris dans nos vies, dans le rythme de la société, où les diktats sont là pour nous dire ce qu’il est bien, beau et bon. Où la place pour notre libre arbitre est de plus en plus réduite.

Tout au long de ma lecture, je me suis demandée qui était cette Juliette, une femme cherchant à fuir sa vie, une chimère, une fugitive, une sirène…

La plume de l’auteur est fluide, nous voguons sur les mots comme Sébastien vogue sur la mer.

http://surmatabledenuit.blog/2018/05/14/lhomme-a-lamer-dolivier-guerard/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ge39 2018-05-26T13:54:46+02:00

Tout d'abord, un grand merci à Olivier Guerard pour m'avoir proposé de faire une chronique sur son livre.

Loin des schémas habituels des romans de vampires amoureux quelque peu stéréotypés (bien que j'apprécie également beaucoup), l'auteur nous propose un univers fantastique intéressant, autant par la diversité des personnages que par l'intrigue, soutenu par une plume efficace.

La curiosité est suscitée dès les 1ères lignes : nous faisons la connaissance d'Elsie Waldon, jeune fille s'éveillant d'un sommeil qui aura duré 70 ans.

Dans l'incompréhension de sa situation, elle découvre un environnement inconnu. Elle fait la rencontre de Soffrey qui lui révèle qu'elle est un vampire, la prenant sous son aile et la confiant à une famille de thérianthropes aimante et sympathique.

Entourée de nouveaux amis et essayant de s'adapter à cette renaissance, Elsi souhaite éclaircir les circonstances de sa transformation.

J'ai été séduite par la plume d'Oliver Guerard, une plume posée et travaillée, qui donne un style particulier appréciable à la narration, lui apportant une maturité que l'on ne retrouve pas forcément dans ce genre littéraire jeunesse.

Ici, pas d'histoire d'amour, mais plutôt les prémices de quelques sentiments amoureux qui donnent souvent réflexion à notre héroïne.

En parallèle, nous cherchons à reconstituer le passé d'Elsie et pourquoi elle intéresse autant le clan Lazarus.

Je dois dire que l'intrigue est de plus en plus prenante, et si j'ai constaté parfois quelques passages un peu longs, ceux ci n'ont pas entravé la bonne dynamique du récit.

J'ai également trouvé intéressant que des humains soient liés aux activités des vampires, luttant pour les mêmes objectifs.

L'auteur a su nous mettre l'eau à la bouche pour un 2ème tome avec une fin pleine de surprises. Merci pour cette agréable lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jarnetmelanie 2018-06-23T03:39:13+02:00

Remise en question.

Sébastien est un quarantenaire un brin désabusé par la vie.

Il a une vie semble-t-il parfaite. Il a un bon boulot, de l'argent , n'a aucun problème pour séduire des femmes. Et pourtant il n'est pas heureux.

Il se rend compte que sa réussite n'est basée que sur du vent et qu'il a besoin d'autre chose.

Il décide alors de partir voguer en mer sur son voilier.

Un voyage tant physique que psychique .

Ce livre m'a tout de suite attirée car je pense que l'on est tous amenés un jour ou l'autre à remettre notre vie en question. L'homme est ainsi fait qu'il finit toujours par se poser des questions sur sa vie , sur son ressenti, sur son besoin d'en avoir toujours plus.

Dans le monde d'aujourd'hui, on court tout le temps , que ce soit après le temps ou l'argent . Et on en oublie bien trop souvent qu'ils ne sont pas la clé de notre bonheur.

Et Sébastien va s'en rendre compte.

Ce voyage va être l'occasion pour lui de remettre à plat sa vie , de se poser les bonnes questions. En se retrouvant seul face à lui même , ses interrogations vont prendre vie, elles vont le pousser à cherche au fond de lui des réponses qu'il ne veut pas forcément voir surgir.

Et une rencontre va être le catalyseur de tout cela.

Un jour Sébastien se rend compte qu'il n'est plus seul sur son voilier . Une femme , Juliette, s'impose à lui. En passant du temps avec lui elle va le pousser toujours plus loin, le mettre face à ses contradictions et à ses besoins. Elle va être celle dont il a tant besoin.

Arrivera t-elle à le remettre dans le droit chemin ? Ça je vous laisse le découvrir par vous mêmes.

Pour ma part j'ai pris plaisir à découvrir ce livre. Même si le thème de la crise existentielle est un thème marronnier, de ceux que l'on retrouve très souvent dans la littérature, il n'en reste pas moins que cette histoire est très intéressante.

L'auteur, Olivier Guérard a insufflé à son récit de la fraîcheur et de l'originalité.

Sa plume nous embarque avec elle le temps de presque 200 pages et nous poussent à nous poser quelques questions.

Comme je le disais plus haut , ce qui arrive à Sébastien pourrait nous arriver à tous.

On se retrouve tous un jour ou l'autre face à nous mêmes , face à nos errements, nos peurs , nos doutes , nos erreurs , nos besoins et nos envies.

Libre à chacun de s'écouter et de faire le pari de tenter autre chose .

On ne sait jamais ce qui peut nous attendre au tournant alors autant essayer de mener une vie qui nous donne envie d'aller de l'avant .

Ce livre est le parfait témoignage de cela . Il nous inspire et nous dit que tout est possible .

Une jolie histoire qui n'est pas qu'une simple histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MalikIsman 2018-06-29T15:59:02+02:00

Thème intéressant de la remise en question de soi même...Le voyage en voilier crée un huis clos toujours dramatiquement interessant.

Mais j'ai trouvé que c'était un peu forcé, trop pédagogique, trop explicatif ...Le lecteur n'est pas si stupide . dommage ce livrepourrait être bien meilleur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jarnetmelanie 2018-07-10T02:24:50+02:00

Vampire , vous avez dit vampire ?

Elsie est une jeune fille comme les autres . À ceci près qu'elle est morte en 1943 et qu'elle vient tout juste de se réveiller d'un sommeil qui a duré 70 ans. Elle est devenue une vampire.

Elle va devoir découvrir qui elle est réellement et faire face à sa nouvelle condition de vampire.

Quiconque me connait un tant soit peu sait à quel point je suis passionnée par les vampires. Que ce soit sous forme de livres , de séries ou de films , ils ont bercés ma vie. Je suis très friande de cet univers mais aussi très critique.

Ayant eu le plaisir de lire des œuvres qui m'ont pleinement passionnée et qui aujourd'hui encore résonnent en moi , c'est toujours avec un soupçon d'appréhension que je commence une nouvelle saga vampirique.

Tout d'abord je dois dire que j'ai beaucoup aimé l'introduction du roman.

On découvre un être qui ne sait ni qui il est ni où il est. Totalement perdu , désarmé, il ne sait pas ce qui lui arrive.

Petit à petit , il va prendre conscience de son environnement et de lui-même.

Il va alors découvrir qu'il est une femme prénommée Elsie et décédée en 1943.

J'ai aimé l'originalité de ce début , ce sentiment d'incompréhension qui habite le personnage que l'on découvre et qui s'avère être Elsie.

J'ai aimé lire l'incertitude qui l'habite , cette impression de ne plus savoir qui l'on est.

Tout comme ce personnage , dont au départ l'on ne sait s'il s'agit d'un homme ou d'une femme , on grappille la moindre petite information pour tenter de percer le mystère qui l'entoure.

On découvre donc Elsie Waldon, une jeune fille morte en 1943 , en pleine tourmente de la seconde guerre mondiale.

Elle ne se doute pas de ce qui lui est arrivé, c'est à peine si quelques bribes de sensations surgissent ici ou là.

Elle va devoir partir à la découverte d'elle-même.

Elle va alors faire la rencontre de Soffrey Levesque qui va l'aider à en savoir plus.

Elle pourra aussi compter sur le soutien de la famille Nail , d'Anaïs et de Théo , qui vont se révéler des soutiens sans faille.

Qui ils sont ? Ça il vous faudra le découvrir par vous-même . ;)

J'ai été happée par cette histoire qui a réussie à me surprendre tout en m'emmenant dans un univers familier, ce qui n'est pas chose aisée.

Ce qui m'a semblé particulièrement familier dans ce roman c'est sa mythologie , les vampires , fantômes et autres créatures de la nuit et son contexte ( une jeune fille doit apprendre à gérer ses pouvoirs ) .

Ce sont des éléments que l'on retrouve dans énormément d'oeuvres fantastiques.

Cela aurait pu me gêner et me faire crier au manque d'originalité mais ce n'est pas le cas.

L'auteur, Olivier Guerard, joue avec ces thèmes assez communs pour nous proposer une histoire passionnante et qui n'a pas fini de révéler ses secrets. Elle a encore beaucoup de choses à nous montrer, ça j'en suis certaine ( et la fin de ce livre me conforte d'ailleurs dans cette idée ).

Il insuffle à son histoire une dynamique un peu différente , nous proposant une plongée au cœur de l'Histoire et de ses répercussions.

Il m'est assez difficile d'en dire plus sans trop en dévoiler mais il vous faut savoir que le passé est parfois bien plus présent qu'il n'y paraît.

J'ai aimé suivre les aventures d'Elsie , sa découverte du monde d'aujourd'hui qui est bien différent de celui qu'elle a quitté , son envie d'en savoir plus et de comprendre son histoire .

C'est une jeune fille attachante bien que parfois un peu agaçante ( c'est une ado dans toute sa splendeur , rêveuse , exaltée, passionnée).

J'ai trouvé qu'elle serait plutôt bien adaptée à ce nouvel univers qui est désormais le sien , elle semble avoir fait de celui-ci le sien , cela démontre une force de caractère plutôt impressionnante.

J'ai hâte de la retrouver et de découvrir ce qu'elle va devenir suite à la fin de ce premier tome.

Je dois dire aussi que j'ai grandement apprécié la galerie de personnages qui entoure Elsie. On peut dire qu'elle est bien entourée.

J'ai beaucoup aimé Eugénie et Théo , deux personnages qui ont tout de suite su attirer ma sympathie.

Je suis aussi très intriguée par Soffrey, c'est un personnage fort intéressant .

Quant à Jessie , je dois dire que j'ai eu sacrement envie de lui mettre des baffes et en même temps , elle a ce petit quelque chose en plus qui m'a donné envie de m'intéresser à elle.

Comme vous l'aurez aisément compris , j'ai beaucoup apprécié cette lecture .

L'auteur joue avec les codes du monde vampirique pour nous proposer sa propre histoire.

Il se sert de ce que l'on sait déjà de ce monde pour nous entraîner avec lui et ses personnages dans une quête de vérité qui pourrait bien venir tout remettre en cause.

J'attends désormais la suite avec 'e certaine impatience.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mdji 2018-07-11T19:04:01+02:00

En soit j'ai bien aimé, je peux même dire que j'ai beaucoup apprécié d'autant plus que ce n'est pas le style que je lis habituellement mais je reste perplexe sur la fin du roman ... o bien je devrais dire sur la "faim" du roman ... mais sérieux qu'est ce que c'est que ça ??? moi qui ai une mémoire de poisson rouge lorsque la suite va sortir je vais pas me souvenir de la moitié du premier tome et vu comment il se termine il va falloir qu'il y ai un bon récapitulatif parce que sinon je vais rien comprendre ... du coup la franchement ça casse tout je sais pas quelle note mettre ... j'aurais pu mettre argent encore que c'est un peu trop ado pour moi mais bon c'est gentillet mais la fin casse tout trop de suspens tu le suspens et la ce serait à peine un "lu aussi" ... du coup ce sera du bronze (poire en deux) j'espère que le tome 2 rattrapera tout ça et que l'auteure à une bonne raison à cette fin ... qui plaira surement à certains (nes)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angelique0209 2018-07-16T09:49:02+02:00

Lecture très agréable, avec beaucoup de mystère et un dénouement final très surprenant. Il démontre que l'argent ne fait pas le bonheur. C'était une lecture très captivante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par julieepie 2018-07-17T17:47:15+02:00

Joli jeu de mot du titre . Agréable à lire. Je m'attendais à mieux

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexandra-Ciardo 2018-07-28T15:25:22+02:00

Ce livre me laisse perplexe !

Je l’ai trouvé bon, mais long, lent. Le scénario est très original : rares sont les vampires aussi jeunes. C’est même une première pour moi.

Le suspense est bien tenu et, laisse espérer une suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arkane 2018-08-07T16:56:00+02:00

La couverture m'interpelle. On y distingue une femme de profil, ses mains plaquées sur le visage. Sa position indique de manière vraisemblable qu'elle pleure. Le contraste du noir et du blanc accentue cette impression de moment figé ainsi qu'une vague sensation morbide. J'avoue que cette couverture est de toute beauté. Le titre en rouge permet de deviner l'identité de la jeune femme. Je trouve que la typographie est bien choisie. Une réussite !

Le résumé interpelle dès sa lecture. Le ton est donné. Elsie Waldon est une vampire. Seulement, elle ignore de quelle manière elle est devenue cette créature de la nuit. Je m'interroge sur le fait que la jeune femme se réveille après soixante-dix ans. Pourquoi un réveil si tardif ? De plus, elle va devoir s'habituer à une nouvelle époque. Et, à quinze ans, on est adolescente (vampire ou pas). L'évocation de la romance laisse présager de jolis moments. Bref, un résumé qui séduit par sa présentation sur un thème maintes fois utilisé.

Le mythe des vampires est un exercice difficile pour un auteur. Cette créature a tellement été représentée dans de nombreux romans qu'ils en deviennent parfois ridicules. C'est donc toujours avec un peu d'appréhension que je m'attèle à une lecture les concernant. Et on peut dire que j'ai accroché dès le début. La personne qui apparaît dans le prologue est un être perdu, dont on ignore tout. Lui-même ne sait plus qui il est, où il est ni ce qu'il est...

Une reconstruction étonnante...

L'être qui s'éveille se nomme Elsie Waldon. C'est une adolescente décédée en 1943 durant la Seconde Guerre mondiale. Soixante-dix ans se sont écoulés depuis son dernier souffle de vie. Morte humaine, elle s'éveille en tant qu'immortelle dans une époque qui n'est plus la sienne. D'où vient-elle ? Qui sont ses parents ? Perdue, elle va s'entourer de personnages qui vont l'aider à comprendre ce qui s'est passé. Les bribes de ses souvenirs se superposant dans chaque époque. La rencontre capitale d'Elsie sera celle avec Soffrey Levesque, rencontré au cimetière, qui va devenir son protecteur, son "mentor". Elsie fait preuve de bonne volonté et son ouverture d'esprit est admirable (peut-être trop même). Peu à peu, la jeune femme va découvrir sa réelle identité. En apprendre plus sur ses parents, notamment son père qui semble avoir joué un grand rôle dans sa métamorphose. Accueillie au sein d'une famille de thérianthropes (je vous laisse chercher), cette adolescente va également intégrer une école pour apprendre à se servir de ses pouvoirs.

Pas de panique, on ne se retrouve pas dans un copié-collé de "Harry Potter et l'école des vampires" ou de "Twillight". L'auteur nous propose ici un mythe dépoussiéré tout en gardant les traits caractéristiques de la race. Elsie est un personnage plein de mystères. Tout au long du roman, des questions se posent. Pourquoi est-elle si recherchée ? Qu'a-t-elle de si exceptionnel ? Pour quelle raison le clan du Vampire Lazarus s'intéresse-t-il à elle ?

Un autre point positif de ce roman est le travail réalisé autour des personnages secondaires (Eugénie, Théo, Anaïs, etc.) Lazarus est l'un de ceux qui me plaisent le plus. Au fil des intrigues, on se les approprie. Les uns deviennent touchants, les autres énervants. Mais tous ont un rôle à jouer et ils ne sont pas là pour faire tapisserie. Ils apportent de la profondeur au récit, de la cohérence également dans certaines réactions ou actions.

Un univers bien maîtrisé...

L'auteur tisse un canevas dans lequel tous les personnages sont reliés. Ces liens ne paraissent pas évidents dès le départ, mais ensuite on se rend compte des relations complexes qui les unissent tous. L'atmosphère de ce premier tome est agréablement servie par une écriture posée et mature. J'ai réellement pris plaisir à cheminer aux côtés de la jeune Elsie. Par le biais d'un vocabulaire travaillé qui fait mouche, Olivier Guérard nous prend par la main et nous emmène exactement où il le désire sans que l'on s'en rende compte, happés que nous sommes par le récit. L'ambiance générale qui se dégage du roman en est un bon exemple. Les descriptions diverses sont justes et, notamment, celles des émotions ressenties par Elsie.

Le roman est également servi par une dynamique qui ne se dément qu'en de rares occasions. C'est dense, truffé de révélations et de rebondissements dont certains m'ont fait trépigner. Certes, on n'échappe pas à l'adolescente perdue qui doit apprivoiser ses pouvoirs ou à la fameuse école de magie. Ces éléments sont récurrents dans ce genre de littérature. Bien amenés, cependant, ils apportent souvent un plus à l'histoire. C'est ici le cas. La fin présentée par l'auteur laisse sans voix et permet d'imaginer une suite bien surprenante.

Bref, un récit vampirique (mais pas que !), orienté jeunesse, qui séduira jeunes et moins jeunes par le panel de situations et d'émotions décrites.

Pour moi, un coup de cœur !

Afficher en entier

Dédicaces de Olivier Guerard
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode