Livres
433 300
Membres
355 185

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Serge Joncour

212 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par vivi 2010-10-16T12:02:41+02:00

Biographie

Serge Joncour est un écrivain français, né le 28 novembre 1961;

Comme l'écrit son premier éditeur, Le Dilettante :

« il est né un jour de grève générale. On lui en a longtemps fait le reproche. Depuis, il continue sur sa lancée. Très tôt il est allé à l’école, puis par la suite, il en est sorti. Il a passé son enfance entre Paris, la Nièvre, l'Eure et loir et le Valais suisse. Il a commencé des études de philosophie alors qu’il voulait faire nageur de combat. »

Il publie son premier roman, Vu, en 1998 au Dilettante. Puis, il a obtenu le Prix France Télévisions1 en 2003 pour UV. En l'an 2005, il a reçu le Prix de l'Humour Noir Xavier Forneret pour son livre L'Idole2.

Il a écrit le scénario du film Elle s'appelait Sarah1, d'après le roman éponyme de Tatiana de Rosnay, avec Kristin Scott Thomas, sortie prévue au second semestre 2010 sur les écrans.

Il est enfin, avec Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Gérard Mordillat et bien d'autres artistes et écrivains, l’un des protagonistes de l'émission de radio Des Papous dans la tête de France Culture.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.71/10
Nombre d'évaluations : 56

0 Citations 47 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Serge Joncour

Sortie France/Français : 2018-08-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Polyn 2018-03-19T20:32:52+01:00

Une histoire d'amour entre deux êtres que tout oppose...encore !

Je n'ai pas accroché à leur histoire, ni même à leur personnalité. Trop de clichés, trop de longueurs, trop de description, trop de tout. Une impression d'opression en lisant ce roman. Mensonges, double vie, violence et secrets sont les mots clé de cette oeuvre, entrecroisés par quelques moments de douceur et d'amour. Fin baclée et pour le coup trop timide et trop courte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cricribib 2018-04-05T16:38:01+02:00

Je sais pas vraiment ce que je peux dire sur ce roman si ce n'est que ça tire trop en longueur pour moi...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PatB9 2018-04-07T07:18:37+02:00

Une nouvelle histoire d amour mais je l'ai trouvée juste, j'ai apprécié la sensibilité des principaux personnages : que Paris inspire ce qu'elle inspire à Ludovic m'a intéressée et la spirale qui entraîne Aurore, réaliste. J'ai vraiment aimé lire cette histoire et je file chercher d'autres ouvrages de Serge JONCOUR.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Latika1 2018-07-03T15:45:34+02:00

Serge Joncour a su retranscrire avec rigueur les psychologies des personnages ainsi que les moments de tourments

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croquignolle 2018-08-11T09:26:34+02:00

L'Amour sans le faire... ou quand l'Amour se dévoile, l'émerveillement est au bout du chemin.

C'est l'histoire d'un homme, d'une femme, d'un enfant, de parents vieillissants, de voisins trimant la terre.

C'est l'histoire d'une humanité blessée, par la vie, par la maladie, par l'autre si différent et qui redécouvre la joie de la simplicité d'un regard, d'une parole ou d'une présence bienveillante.

C’est l’histoire d’une terre qui ressource, régénère, ravive, émeut, attire et réconforte.

C’est l’histoire d’une enfance qui ressurgit en souvenirs bienveillants ou pénibles, tristes ou lumineux.

C’est l’histoire d’un roman qui fait du bien, qui apporte douceur et tendresse et illumine nos belles soirées estivales.

L’Amour sans le faire, ce n’est pas un coup de cœur mais c’est une lecture simple, vraie, franche, douce, sans effort, sans malaise. C’est une source qui coule pour abreuver une terre, une rivière qui rafraîchit, une ombre qui repose, une pause bienfaisante au cœur de journées bien remplies. Et cela fait du bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2018-08-11T14:47:10+02:00

Une histoire assez plaisante bien qu'un peu glauque par moments et je n'aime pas trop les fins ouvertes, j'espère qu'il y aura une suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dorothee-9 2018-08-13T08:18:53+02:00

Je ne sais quoi dire sur ce livre que j'ai trouvé beaucoup trop long et ce malgré une très jolie écriture.

La mise en place de l'histoire m'a semblée vraiment longue, je n'ai pas vraiment trouvé l'utilité de certains chapitres pour suivre l'histoire. Il n'y a que les derniers chapitres qui m'ont plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lily3801 2018-08-22T20:59:34+02:00

Très beau roman mêlant histoire et présent avec pour lien commun une maison coupée du monde. Un livre magnifique qui nous fait réfléchir sur notre dépendance au monde connecté !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par estelle_brl 2018-09-26T22:05:35+02:00

Très beau roman! J’ai beaucoup aimé le fait qu’on réfléchisse sur notre dépendance au monde technologique (enfin téléphone), car on se rend compte qu’au final, ce n’est pas tellement nécessaire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2018-09-30T19:56:11+02:00

Lise décide de réserver une maison de vacances, au fin fond des Causses, un endroit si reculé que même le réseau téléphonique ne l’atteint pas ; afin de décompresser, déconnecter dans tous les sens du terme. Son mari, Franck, est beaucoup moins convaincu, surtout que pour son travail de producteur, il est toujours sur le front, face à ses nouveaux collaborateurs qui veulent vendre leurs fonds à Netflix.

En 1914, au même endroit, la première guerre mondiale a appelé tous les hommes au front. Reste seulement un allemand, un éleveur de lion, qui décide de se cacher sur le haut de la colline avec ses félins, ce qui engendre une certaine crainte au village.

N’ayant pas adoré le précédent roman de Joncour, je n’étais pas plus disposée que ça pour lire celui-ci ! Mais on m’en a fait une critique élogieuse, j’ai décidé de lui laisser sa chance et je ne le regrette absolument pas !

L’alternance des époques est un procédé maintenant classique, mais qui marche ici très bien. On suit donc d’un côté Lise et Franck, plutôt ce dernier d’ailleurs. Il y a à la fois leur découverte de ce lieu unique, du chein-loup sauvage qui vient bientôt les accompagner leur solitude et toute la thématique autour du travail de Franck. Il y a également une partie importante de l’intrigue sur le végétarisme, mais d’une manière ou d’une autre, les animaux ont une place vraiment très importante dans le récit.

D’un autre côté, en 1914, on suit la vie du village une fois que les hommes sont partis à la guerre, le manque de nouvelles, les premiers deuils, mais aussi, de façon moins classique, le travail de la terre fait par les femmes. Le dompteur de lion est donc présent à tout instant dans les esprits alors qu’au village personne ne le voit, mais les cris des félins, le fait qu’il soit allemand et un homme renforce la différence entre lui et le reste des villageois (essentiellement des femmes qui, en plus, s’occupent des moutons). La place des animaux a encore une fois une place importante, l’auteur nous décrit notamment la façon dont ils ont été envoyé à la guerre, qu’il s’agisse des chevaux, des pigeons voyageurs ou encore du bétail abattu par milliers pour ne même pas suffire à nourrir les hommes qui combattaient.

Ce roman est donc vraiment très riche, il aborde énormément de sujets, nous décrit une nature sauvage avec forces de détails visuels, olfactifs, afin de nous immerger totalement dans l’une ou dans l’autre des époques. Les personnages sont attachants et ont tous une vraie existence propre (ils n’existent pas les uns en fonction des autres, ils sont vraiment très réalistes et pourraient exister), ce qui est bien montré par la manière dont est nommé le chien-loup, une fois Bambi quand on est du point de vue de Lise, une fois Alpha, lorsque Franck est au centre du récit.

Je crois que de tous ceux que j’ai lu de la rentrée littéraire, c’est celui qui ressort le plus du lot, en littérature « blanche », en tout cas.

Un vrai coup de cœur, que je vous conseille de toute urgence !

Afficher en entier

On parle de Serge Joncour ici :

Machos, les prix littéraires ?
2016-11-08T20:35:05+01:00

Les gens aiment aussi

Dédicaces de Serge Joncour
et autres évènements

2018-12-14T00:00:00+01:00

Editeurs

J'ai lu : 11 livres

Flammarion : 7 livres

Gallimard : 2 livres

Les Editions du moteur : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode