Livres
433 172
Membres
355 041

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Vincent Tassy

94 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Sorcier 2017-01-14T18:16:08+01:00

Biographie

Vincent Tassy est né en 1989. Il vit actuellement en Savoie. Outre son métier de professeur de lettres, il est rédacteur pour Obsküre Magazine et musicien dans le groupe Angellore. En février 2012, il publie « Pour Oublier les Chrysanthèmes », sa première nouvelle, dans la revue La Salamandre. En juin 2013, il obtient le Prix Merlin 2012 de la nouvelle pour « Mademoiselle Edwarda » qui figure au sommaire de l’anthologie Vampire Malgré Lui (Éditions du Petit Caveau). Son premier roman, Apostasie, qui mélange vampires, fantasy et horreur dans une atmosphère mélancolique, paraît aux éditions du Chat Noir en avril 2016. Il travaille actuellement sur la traduction d’un texte de science-fiction et sur son prochain roman, entre autres nouvelles et compositions musicales.

Source : http://www.editionsduchatnoir.fr/tassy-vincent/

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.12/10
Nombre d'évaluations : 37

0 Citations 39 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Vincent Tassy

Sortie Poche France/Français : 2018-03-15

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par leslecturessucrees 2018-04-10T17:30:10+02:00

http://leslecturessucrees.com/2018/04/10/apostasie-vincent-tassy/

Apostasie est un roman qui m’a attiré de par sa couverture, à la fois magnifique et sombre, mais également son résumé fort intrigant. Je remercie Babelio et les éditions Mnémos pour cet envoi.

Nous suivons Anthelme, un jeune homme qui adore se perdre dans des livres racontant des histoires de héros et de princesses endormies. Lorsqu’il découvre une forêt aux feuilles couleurs sang, ce dernier décide de ne plus la quitter tant il aime s’y trouver. Ce lieu se nomme la Sylve Rouge et le maître de cette forêt est aussi ensorcelant et beau que le paysage qu’il possède. Anthelme va écouter le maître de la Sylve Rouge lui conter l’histoire de la princesse Apostasie. Est-ce une légende ou la réalité ?

J’ai eu beaucoup de mal à m’adapter à l’écriture de l’auteur. Elle est à la fois mélodique et poétique. J’ai beaucoup aimé sa plume et sa façon de décrire les paysages et les émotions de ses personnages. Cependant, les premiers chapitres manquaient de précisions quant à l’époque dans laquelle évolue le personnage et qui il est vraiment. Par la suite, lorsque Anthelme découvre le maître de la Sylve Rouge, j’ai eu plus de facilité à me plonger dans l’histoire.

Il s’agit d’un roman fantastique très particulier. En effet, on fait face à une histoire à la fois belle, envoûtante, poétique et macabre. Nous passons par différents stades d’émotions allant de la contemplation, à l’émerveillement puis au dégoût. Il y a de nombreux personnages présents et qui comportent pour la plupart des noms compliqués à prononcer ou à retenir. Cependant, l’auteur a très bien développé leur personnalité et leurs émotions. Il arrive à nous faire ressentir de l’affection même pour la pire des créatures. Attention aux âmes sensibles, car certaines scènes sont très bien décrites et on est clairement dans du macabre.

C’est une lecture en demi-teinte pour moi. J’ai beaucoup aimé l’ambiance du récit qui a su me transporter dans un univers très envoûtant. Les personnages sont très charismatiques et arrivent facilement à nous faire éprouver de l’attachement à leur égard.

Mais d’un autre côté, j’ai eu parfois un sentiment de lassitude face aux longues descriptions faites par le biais de la poésie ou des rimes. C’est le seul point noir de ma lecture, car si on enlève les longues descriptions poétiques, j’ai vraiment beaucoup aimé l’univers et l’histoire des personnages.

En conclusion, il s’agit d’une histoire particulière, originale et envoûtante qui a su me transporter dans les profondeurs de la beauté et de la noirceur des personnages qu’elle contient. Un peu moins de poésie aurait pu me permettre de moins éprouver certaines longueurs dans ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nacera-Aanor 2018-04-13T11:47:59+02:00

C'est sa couverture qui ma donné envie d'acheter "Apostasie", et son résumé a titillé mon intérêt, même si, à la lecture, le fait que ce soit un livre de vampires m'a un peu déçue. Cependant, il ne faut pas s'arrêter à ce détail qui, à vrai dire, n'est pas le plus important de l'histoire (sans être complètement écarté de la trame principale). Non, ce qui est important dans ce roman, c'est cet espoir en l'inconnu, ce désir de surréel, de fantastique qui anime le héros. "Apostasie" est un conte de fée dans le sens strict du terme, sans les lissages dont ont été victimes nombre de classiques. Un conte de fée pour adultes, qui nous enjoint à croire en nos rêves... mais aussi à nous en méfier, mais, quoi qu'il en soit, à les vivre à fond.

Un dernier mot par rapport au style de l'auteur : whoua. C'est simple, j'ai un petit carnet pour écrire les phrases qui me touchent au fil de mes lectures et, i j'avais pu, j'aurais tout simplement recopié les trois quarts de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2018-05-02T10:13:03+02:00

Un très beau livre de vampires (mais pas que), onirique, visuellement très beau, mélangeant l'histoire du personnage principal (le torturé Anthelme), qui découvre un monde à part où il peut enfin trouver sa place (enfin peut-être), et histoire dans l'histoire, un drame familial, amoureux et horrifique, où l'on découvre la fameuse Apostasie. On mélange le côté onirique de la Sylve rouge, belle et dangereuse, mystérieuse et raisonnant d'un charme gothique à l'ancienne, et conte de fée à la manière des anciens contes de fée (pas Disney, donc), tragique et magique. On trouve aussi quelques vampires fascinants, tenant évidemment plus de Dracula que de Twilight (l'hommage à Morgane Caussarieu le rappelle : les gentils vampires n'existent pas).

L'idée de création (et d'imagination) est interrogée : à quel moment une histoire devient réelle?

C'est très bien écrit, ça se déguste, tant pour le style que par l'ambiance. J'ai eu l'impression, pendant quelques jours, d'errer moi aussi dans la Sylve Rouge. Quant à savoir si c'est une bonne chose ou non...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sometimes 2018-07-07T10:59:36+02:00

Ce livre partait déjà avec un bon point : il aborde un thème qui j’aime beaucoup et que je ne retrouve pas souvent (ou alors pas forcément bien traité) : les histoires de fantômes et de possession. En effet, on suit la jeune Sibylle qui va trouver une magnifique poupée dans un vieux château abandonné. Mais des évènements de plus en plus étranges vont commencer à se produire qui semblent tous avoir un lien avec cette fameuse poupée…

Je n’ai pas été déçue par la manière dont ce thème était traité. Le livre est très court, donc les évènements s’enchaînent tous très vite, mais on a quand même le temps de se poser quelques questions et de sentir l’ambiance devenir de plus en plus pesante peu à peu.

Dès les premières pages, j’ai été touchée par la plume poétique de Vincent Tassy. Malgré que le livre soit destiné à la jeunesse, j’ai trouvé qu’il ne cédait pas à la facilité. L’écriture et l’ambiance du roman ont été soigneusement travaillées, on est ainsi directement embarqué dans l’histoire. Les magnifiques illustrations qui agrémentent ce livre nous aident également à visualiser les différentes scènes si bien qu’on se sent acteur du récit et non pas seulement spectateur. On se surprend donc à frissonner en même temps que les personnages qui ne sont pas épargnés et vivent des choses pour le moins effrayantes !

De plus, même si les personnages ne correspondent pas forcément à notre tranche d’âge, j’ai trouvé qu’ils étaient très réalistes et qu’il était facile de s’identifier à eux. Certaines problématiques qui ressortent de ce livre sont finalement plutôt universelles, et on peut facilement s’y retrouver. Mais ce roman aborde en particulier un thème majeur que l’on ne découvre qu’à la fin et qui fait que ce livre devrait être lu par tout le monde. Je ne dévoilerai bien sûr pas de quoi il s’agit puisque c’est vraiment l’énorme point fort du roman et que rien ne laissait supposer qu’on y trouverait un tel message. L’intrigue, en elle-même est finalement assez banale même si elle est parfaitement traitée : les codes qu’on y retrouvent sont les mêmes que dans les autres romans de ce type. C’est vraiment ce message à la fin qui permet à ce livre de se démarquer des autres et qui le rend tout simplement beau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2018-07-30T15:28:16+02:00

Une lecture que j'attendais de pouvoir vivre avec impatience mais qui m'a déçue.

L'écriture est délicate travaillée, pleine de poésie. L'histoire m'a parut longue travaillée, peut-être un peu trop pour moi. Certains passages m'ont dérangés par leur horreur si poétiquement présenté.

Le problème étant, peut-être , que je ne suis pas amatrice de poésie , ni d'horreur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par daenerys98 2018-09-27T00:01:47+02:00

Apostasie ... Que dire de ce livre ? Il est vraiment, VRAIMENT, addictif, pour peu que l'on aime les récits gothique/romantique. J'ai commandé ce livre pendant une période où je lisais des romans/nouvelles assez sombres et emprunts de poésie. Mais cela se cantonnait souvent au lieu et la trame globale de l'histoire. Cependant ... Ce livre est une véritable pépite, les descriptions des paysages et des personnages, et pas seulement dans leurs styles vestimentaire mais aussi et surtout dans leur manière de penser et de voir le monde.

J'ai véritablement été aspiré dans ce livre dès la première page. J'ai passé moins de deux jours dessus, mais j'ai savouré chaque ligne de chaque page avec un plaisir non dissimulé. Qui plus est, je l'ai lu en février et quel plaisir de lire ce livre avec l'air glacé qui m'entoure et une couverture sur les épaules.

Je ne parlerais bien entendu pas de l'histoire dans les détails pour ne pas révéler de choses que je me suis fait un plaisir de découvrir au fil des pages. Mais le personnage principal nous transporte avec lui dans sa sylve rouge que l'on apprends à découvrir et à aimer en même temps que lui. L'on partage avec lui cette même passion et fascination pour Apostasie ainsi que son besoin, qui devient le nôtre, d'en savoir plus sur elle. Je me suis même surprise à devoir faire une petite pause lors de ma lecture avant même la moitié du livre lorsque les larmes me sont montées aux yeux (et en ont coulé aussi accessoirement).

Âmes sensibles, âmes poètes, âmes sombres et amoureuses, ce livre est fait pour vous et vous donnera, sans aucun doute, des frissons délicieux et une envie de voyage au coeur de la nuit, dans l'univers si magnifiquement travaillé, délicat, sensible et surtout unique de Vincent Tassy.

J'ai d’ores et déjà commandé son nouveau roman "Comment le dire à la nuit", roman dans lequel j'espère retrouver sa si belle plume.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wonderbooks 2018-09-27T18:32:59+02:00

J'ai découvert ce livre sur la chaîne de Margaud Liseuse. Il m'a tout de suite attiré mais au moment d'ajouter le livre dans ma liste d'envie Booknode, je vois "Horreur" dans les thèmes et je deviens tout à coup un peu plus réticente. Au final, j'ai quand-même lu ce livre et même si il y a du moins bon, c'est une bonne lecture !

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur. Elle est vraiment d'une poésie et d'une légèreté sensationnelle.

L'histoire est vraiment très originale ! On dirait un peu un conte (gothique). J'avoue qu'à certains moments, j'étais perdue ! On baigne dans le macabre, dans le glauque et le macabre et parfois, je ne pouvais m'empêcher d'imaginer certaines scènes (et pas les plus softs) et il m'est arrivé de frissonner ! Bon, j'aurais quand-même imaginé qu'en lisant ce livre, mes nuits allait être perturbé mais pas tant que ça en fait !

J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage d'Anthelme qui est très attachant ! Je me retrouve dans sa relation avec la lecture et l'attachement qu'il porte aux choses.

Malheureusement, les autres personnages ne m'ont fait ni chaud ni froid. Certains m'ont quand-même un peu dégoûté et agacé par le mentalité !

Malgré tout, c'est un bon livre et j'ai vraiment envie de lire d'autres romans de Vincent Tassy !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaudeElyther 2018-10-03T11:59:00+02:00

(...) je me rends compte que j'ai écrit là une déclaration d'amour, une déclaration d'amour à un roman. Et je n'ai toujours pas les mots justes pour dire combien ce roman résonne en moi, pour dire combien j'ai été touchée par chaque chapitre, chaque personnage, chaque page ; pour dire que moi-aussi je flottais, comme les cygnes sur la mare des Fleurs du Cygne, pendant la lecture, que la douceur et les émotions m'ont tant touchée que je ne voulais pas tourner la dernière page, quand bien même un sentiment d'absolu demeurerait. Vincent a mis des mots sur des éléments, des sensations, enfouis, comme le vide, la nuit, en nous ; et cela il l'a écrit en forme de sérénade pour la nuit, la lune, le ciel étoilé ; pour le néant dans lequel brille l'amour.

chronique complète : http://maude-elyther.over-blog.com/2018/10/vincent-tassy-comment-le-dire-a-la-nuit-editions-du-chat-noir-collection-griffe-sombre-5-septembre-2018.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurette4939 2018-10-03T12:40:03+02:00

Wouah, ce livre est génial !!! :D ENFIN un vrai bon livre de fantôme et de possession, c'est rare !

J'ai beaucoup aimé l'histoire, l'écriture, les thèmes abordé et la morale de l'histoire, les dessins aussi sont absolument magnifiques !!

La fin est surprenante et et très belle, j'ai beaucoup aimé !

Bref, encore un excellent livre de Vincent Tassy ! :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RedSugar 2018-10-07T20:25:41+02:00

Alors cette histoire est bizarre...Le début surtout et la fin. Je me perdais dans les noms de personnage au début et à la fin avec. Savoir qui parle,qui fait quoi. Seulement avec deux, les deux types du donjon. Leur nom se ressemble pas mal aussi, je trouve. J'ai adoré toute l'histoire d'Apostathie. J'ai finalement dévoré voulant savoir ce qu'il allait arrivé à certain personnage. C'était des vampires, de vrais vampires. Ca fait du bien de lire ça. La plume de l'auteur est belle, c'est assez poétique. Dommage que la fin est un peu comment dire, un peu brouillonne sur certaine chose. Il faut dépasser les 76 pages pour vraiment se laisser embarquer dedans. Le début était quelque peu trop bizarre et un peu trop perché par moment mais une fois passé ces pages, je n'ai qu'adoré ! Une belle oeuvre !

Afficher en entier

Dédicaces de Vincent Tassy
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Editions du Chat Noir : 6 livres

Mnémos : 1 livre

Editions Luciférines : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode