Livres
432 705
Membres
354 715

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Yayoi Ogawa

138 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Mimanga 2011-04-22T18:41:22+02:00

Biographie

Ancienne journaliste, Ogawa Yayoi est une mangaka depuis plusieurs années. Elle est l'un des auteurs phares de l'éditeur Kodansha, chez qui est publié le mensuel "Kiss", magazine de prépublication manga de référence pour les japonaises de 20 à 35 ans. Kimi Wa Pet a connu un grand succès au Japon.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.86/10
Nombre d'évaluations : 33

0 Citations 86 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Yayoi Ogawa

Sortie Poche France/Français : 2008-12-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-07T13:55:06+01:00

Plusieurs petites choses ce passe dans ce tome et on en oublie un peu la relation qu'entretien Sumire avec son petit ami. Il me fait penser à un HS (Hors-série), dans les grandes sagas!

D’abord Sumire deviens complètement folle, drogue et fatigue ne font pas bon ménage ne lui à ton pas dit ? Ahah.

Ensuite ça deviens plus intéressant, on parle enfin de Yuri, et du passé des deux amies. On apprend pas mal de chose, l'auteure nous glisse les info comme à son habitude, dans une bonne dose d'humour.

Puis, Sumire ce vois obligée d'éberger deux âmes égarés ce qui nous permet de voir Sumire ce poser des questions sur son futur mais aussi, de voir à quel point elle est accro à son quotidien avec Momo.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-07T19:37:00+01:00

En refermant ce cinquième tome, je me suis dis: Eh bien, quelle fin! Il était temps que des rebondissements pareils viennent ce glisser dans le manga:

La relation amoureuse entre Sumire et Hasumi bouge un peu, dans le sens ou il commence enfin à ce poser des questions sur la femme avec qu'il partage sa vie depuis plus d'un an ... Mdr. Le pire c'est que c'est assez réaliste, certain hommes sont tout à fait capable de vivre ce genre de situation. Breeef.

Alors, je sais pas si y a que moi qui est remarquée ce petit détail mais, si vous faite attention, à un moment l'auteure ce fait elle même une petite dédicace! En effet, les collègues de Sumire passent des info les unes après les autres et on parle d'une certaine Mme Ogawa qui plus est dessinatrice et qui rend en retard son travail. J'étais écroulée de rire, elle est complètement folle, j'adore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-08T18:24:46+01:00

Dans ce tome six, l'auteure installe les événements pour celui d'après: Hasumi commence à se poser des questions sur la déclaration soudaine de Shiori (l’infirmière).

Tandis que le collègue de Sumire à lancer son "plan d'attaque" et enfin, Rumi qui tente de récupéré son ex, Takeshi (autrement dit Momo) .

D'ailleurs, on découvre qu'il est bien plus attaché à elle qui ne le laisse paraître.

Le triangle amoureux à "level up" c'est devenu un Harem le bordel Mdr.

Ce tome ne bouge pas vraiment en dehors de ça, Ogawa nous entraîne dans une phase mystérieuse avec le voyage, plutôt sympa cette petite histoire presque un HS.

L'auteure à de bonnes références et elle nous glisse l'aire de rien deux œuvres Françaises, ce qui m'a ravis!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-14T13:50:33+01:00

L'auteure n'a pas fait de cadeau à son personnage principal féminin dans ce tome ci. On l'a retrouve ne pleine déprime, rien ne va plus lorsque que l'absence d'Hasumi ce fait ressentir.

En outre, on en apprend un peu plus sur son amitié avec Yuri, qui elle aussi vit une passe un peu compliqué dans sa vie.

Je ne suis pas sûr que ça va bien mieux pour "Momo" qui semble avoir des choses à oublier ou tout du moins une personne en particulier. ;)

Encore une fois, l'auteure parle de la France dans ses textes, laisse entendre que les français serais... Performant ? Sacré Ogawa ! Ils sont loin d'être tous comme ça mais, ne la dérangeons pas dans ses désillusion. Mdr

En effet, elle nous parle aussi de sujet sérieux, comme du réalisateur Jean luc « Gosard » pour Godard je suppose. Pas forcément très connue pour la jeune génération d'aujourd'hui mais, il a réalisé des films tels que : Vivre sa vie, Le petit soldat & La chinoise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-14T16:34:52+01:00

L'auteure à lâchée une "bombe" dans le tome précédent qu'elle n'est pas capable d'assumée ou tout simplement pour nous mettre sur une fausse piste, en tout cas: pas de panique, tout rentre dans l'ordre! Par contre, ce qui se passe ce qui ce passe à la fin de celui-ci j'espère que ce n'est pas encore une fausse alerte. Sérieusement, ce Josei à besoin de bouger un peu ces derniers temps.

Et cette fois ci, encore un clin d’œil à la France avec la chanson "allumer le feu" de Jonny Hallyday chanté dans le fond au "bar".

Sans oublier la référence à Sexe and The City : Sexe and the village que regarde Momo. Ce manga regorge de clin d’œil est de référence, c'est un peu comme partir à une chasse au trésor!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-15T16:36:08+01:00

Oulala C'est qu'il y en a du rebondissements dans ce tome 9!

L'épisode de la nuit ou Hasumi à était drogué est passé plus ou moins sous silence, aucune certitude en tout cas de ce qu'il c'est passer. Dommage, l'auteure assume rarement ce qu'elle fait vivre à ses personnages si vous voulez mon avis!

On en apprend un peu plus sur les deux collègues anglais de Sumire, et leur situation se débloque (il était temps...)

Emma et son cochon de copagnie « pink » m'a fait fortement pensé à ma meilleure amie, fan des cochons également, il est presque aussi mignon que Momo !

Ah est d'ailleurs, écoutez bien ce qu'il dit : faire trop de sport sans écouter son corps lors de la croissance et très mauvais et vous risquez de pas grandir ! Si seulement je l'avais su avant... Avant d'être bloquer dans mon 1m55 !

Le prochain tome risque de bouger également, vue sur quoi l'auteure nous fais finir notre lecture. :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-16T14:28:18+01:00

Dans la première partie du Josei on en apprend un peu plus sur "Momo" mais, l'auteure se garde bien quelques détails sous le coudes.

Et aussi sur l'enfance de Sumire et de ses sœurs. Malgré la distance entre elles, l'amour est bel et bien présent, même famille, même combat. Rien n'est assez bien pour les hommes de leur famille à ce que l'on peu comprendre. Un peu cliché Japonais mais, malheureusement, ça arrive.

Un nouveau personnage arrive dans l'équipe de Sumire, au journal, je sens qu'Ogawa va le mettre très vite en avant... :)

Et on termine avec un sacré coup de théâtre, qui était à prévoir toute fois! Il nous promet des sacrées réactions en chaîne et des décisions prises dans le vent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-16T18:12:08+01:00

Bon... L'histoire n'a pas avancée autant que je le souhaitais dans ce tome ci. C'est des léger rebondissement et prises de consciences. Mais l'humour de l'auteure rattrape le tout, j'adore sa folie, je n'ai pas passer un seul tome sans m'amuser et éclater de rire même dans les moments sérieux!

Les relations se gâte bel et bien et il y a comme un orage dans l'air, Ogawa ne parle plus de Reim, on ne l'a voit plus, bizarre. J'espère qu'on va avancer un peu plus dans le tome douze.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-17T15:09:16+01:00

Un des plus beau tome de la saga, il a vraiment sût me toucher.

Kimi wa pet se termine très prochainement, on vois que l'auteure est passé à la vitesse supérieur. Tant de rebondissements, de changement que nous lecteurs attendons depuis un siècle il me semble, Haha!

Dans ce tome douze, Takeshi se transforme. On prend conscience qu'il a effectivement grandis et qu'il agit à présent comme un homme.

Dans sa relation avec Sumire, il a longtemps préparé le terrain en tant que "Momo" on croirait pas mais, j'ai pu en déduire qu'ils habitent ensemble depuis près de deux ans (une année de sûr). Il a donc comme je l'ai dis, préparé le terrain petit à petit, sans que sa "maîtresse" ne s'en aperçoit pour autant. Et à présent qu'il se sens capable de passer à l'étape supérieur, il se débarrasse de sa couverture de toutou, comme on le voit dans l'image ou il se coupe les cheveux. (d'ailleurs je le préféré avec c'est cheveux plus long bouhouuu:( )

Super tome, je vais enchaîner avec le suivant sans tarder !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-02-18T11:24:19+01:00

Haha j'ai bien ris lors de la scène ou Hasumi tente de brûler la photo, lorsqu'il réalise qu'une rupture peu faire mal. Tous les mêmes pas vrai ? Les hommes on toujours un temps de retard même dans les livres, c'est fou !

Et puis, Rumi qui écrit des yaoi j'ai cru mourir de rire :)

Plus sérieusement, on aborde dans ce Josei une fois de plus la grande question « une femme marié doit-elle travailler ? » Je crois qu'il n'y a pas eu un seul tome ou cette question n'est pas revenue. C'est fou ce cliché asiatique, bien sur je suis compréhensif, ce manga n'est plus tout jeune à présent mais, j'ai l’audace d’espérer et de souhaiter que l'on ne se pose pas ce genre de questions jusqu'à devenir fou de l'autre coté du continent.

Je comprend totalement Sumire au niveau des choix, je fait parti de cette population, ou chaque choix à faire est un vrai casse tête. (même se que je vais manger le matin ou quel jours je dois me laver les cheveux oui oui). Je vous jure, c'est une vrai maladie, ne juger pas! Mdr

C'est très dure de changer de relation avec quelqu'un, je comprend la position de Sumire, Takeshi lui, comme il l'a dit, à toujours sût qu'il l'aimait. C'est sentiment son en quelque sorte venu "d'un coup" contrairement à Sumire, qui à développé au fil du temps ses sentiments, sans trop s'en rendre compte.

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Ai Yazawa
62 livres
Manga - Amour - Amitié

Dédicaces de Yayoi Ogawa
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Kurokawa : 15 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode