Livres
432 518
Membres
354 543

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Couleurs Complémentaires



Description ajoutée par seriallectrice 2015-09-24T18:19:52+02:00

Résumé

Ma sœur Julia a fait de ma vie une prison pour que je garde le silence sur notre sale secret de famille. Son avidité fait de moi un esclave et les circonstances me laissent sans aucun moyen de m’échapper.

Piégé, le seul moyen que j'avais de faire taire les cauchemars qui me rendaient fou était de les envelopper de couleurs, de les maintenir dans l'ombre.

Mais peu importait combien les pigments étaient lumineux, personne ne pouvait voir ma confession.

À part Roy Callahan.

Je pensais qu’il était juste une autre aventure anonyme, sans lendemain, s'ajoutant à une longue série. Mais j’avais tort. Roy pouvait voir au-delà de la façade de ma vie et à travers le voile coloré sur la toile. Il pouvait voir ce que le monde ne pouvait pas.

Et avec lui j’avais trouvé le courage de dire la vérité sur le garçon.

Le garçon qui m’a embrassé. Le garçon qui m’a aimé. Le garçon au nom dont je ne pouvais me souvenir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 63 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Eren 2016-04-16T07:42:38+02:00

— Je crois que je n'ai jamais vu de neige comme ça avant.

Je remontai mon écharpe pour me protéger les oreilles.

— Tu veux prendre un taxi ?

— Je préférerais marcher.

— Tu risques de glisser et tomber.

— Alors, tu auras à me rattraper.

— Et qui me rattrapera, moi ?

— Le trottoir est plus costaud qu'il en a l'air.

Roy marcha à côté de moi.

— Et de plus, dis-je, si tu prends un taxi, alors je serai plus vite à la maison.

— Et c'est une mauvaise chose ?

— Tout ce qui signifie passer moins de temps avec toi est une mauvaise chose.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Paris est un peintre talentueux, riche et beau. Mais il est hanté par les démons de son passé et est persuadé, conditionné dans l'idée qu'il n'est pas assez bien pour être aimé. Sous la tutelle de sa sœur Julia, une garce de compétition qui n’hésite pas à prostituer son frère auprès des riches clients qui achètent ses tableaux et à le frapper, Paris est utilisé, manipulé, abusé. Il n’a aucune emprise sur sa vie, aucun droit si ce n’est celui de peindre et de rapporter toujours plus d’argent à sa sœur.

C’est un jeune homme brisé en tellement de morceaux qu’il est impossible à réparer. Il se drogue pour abrutir sa douleur, utilise le sexe pour oublier et pour se punir et peint pour faire fuir le monstre.

Roy est un homme ordinaire, divorcé, qui a fait de la prison pour avoir tué un homme lors d’une bagarre dans un bar en état de légitime défense, il a peu d’argent et vit dans un petit appartement. Il est le seul à voir vraiment Paris au-delà de sa beauté, le seul à comprendre ses peintures et surtout le seul à lui montrer de l’intérêt, à vouloir le connaître. Roy perçoit rapidement les failles et la solitude de Paris et développe un fort instinct de protection envers lui.

Sans cesse Paris repousse Roy. Sans cesse Roy revient.

Ce n’est pas une romance toute mignonne qui fait rêver, c’est sombre, violent et ça peut vous sortir de votre zone de confort. La manière dont Paris utilise le sexe pour oublier (il y a d’ailleurs de nombreuses scènes de sexe ; le début du livre donne le ton), le fait qu’il accepte la manière dont le traite sa sœur et les autres hommes, ajoutés au fait que Paris souffre de troubles psychiques et d’une maladie mentale, tout ça a fait que j’ai ressenti par moment une certaine gêne. Pour autant, je n’ai pas une seule fois songé à arrêter ma lecture, parce que j’ai été captivé par cette histoire. Qui est ce petit garçon dont Paris ne se souvient pas du nom mais qui apparaît dans ses hallucinations ? D’où vient ce montre qui l’oblige à peindre ? Et surtout, que s’est-il passé dans son enfance ? Pour comprendre et espérer avoir sa fin heureuse, Paris devra toucher le fond, mais Roy sera toujours là pour l’aider à se relever.

J’ai été touchée par Paris, sa solitude, sa détresse et son désespoir, j’ai adoré Roy, sa détermination, sa gentillesse et sa force, j’ai eu envie de tuer Julia cette garce manipulatrice, vénale et mauvaise comme la peste et j’ai eu envie de secouer Alice, la 2ème sœur qui ne veut rien voir, rien entendre et qui vit dans son petit monde. La fin m’a fait penser aux téléfilms américains qui passent l’après-midi à la TV avec ses rebondissements en cascade et bien que j’aie deviné certaines choses, il y en a d’autres que je n’ai pas vu venir. Bref, j’ai été envahie par toutes sortes d’émotions et de sentiments pendant ma lecture et si j’ai préféré « in the absence of light » j’ai également beaucoup aimé « complementary colors » et je lirai d’autres histoires de cette auteure que j’apprécie beaucoup.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lou02 2018-03-26T01:17:44+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas du tout aimé ce livre. Un livre trop cru, trop de violence. Je ne suis pas arrivée à rentrer dans l'histoire malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par luciemichaud 2018-01-07T21:29:53+01:00
Diamant

Ce livre.... en gros, prenez votre coeur, broyez le dans votre poing et replacez le ! XP

C'est un roman sublime, prenant, renversant, il nous chamboule, nous prend aux tripes !

L'histoire de famille nous est révélée tout du long, et laisse largement place à l'imagination sans enlever la tragique et horrible réalité !

Les personnages (surtout Paris) sont très attachants et les sentiments de Paris .... troublants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaevaCerise 2017-10-01T03:04:18+02:00
Or

Cette histoire est terrible car parfois il est dur de savoir ce qui est réel, ou pas, les émotions sont mis à nu, la vérité est cru comme les personnages. C'est troublant, dérangeant, dur et effrayant comme histoire par les termes abordés et l'empathie causée. La romance est magnifique. Encore une fois l'auteur nous propose de voir au delà des apparences, des faux semblants et montre l'art comme porteur de messages au delà de l’esthétique seul ou de la valeur monétaire. Les couleurs sont le maître mot aussi tout comme la lumière dans "En l'absence de lumière" par exemple. L'auteur est vraiment doué pour cela. Sinon Roy est juste génial ! Je l'ai beaucoup apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Floreen 2016-10-03T12:55:05+02:00
Argent

Quelle histoire !!! A la fois dérangeante, prenante, triste. Toute une palette d’émotions est passée au cours de ma lecture : colère, tristesse, joie, amour… même si parfois j’avoue avoir été mal à l’aise d’être que spectateur de cette situation. J’aurais voulu pouvoir protéger Paris comme le fait Roy. Ce sont tous 2 des personnages attachant qui se sont trouvés au bon moment. Julia, quant à elle, est détestable au possible, à la fois juge et bourreau, dealer et proxénète. Une histoire dur, très dur par moment, mais également belle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thamriel 2016-09-11T06:13:35+02:00
Or

J'ai lu "En l'absence de lumière" juste avant ainsi que sa trilogie "Le gardien de mon frere". Et bien ça secoue.

Mais ce que j'aime avec les histoires d'Adrienne Wilder c'est le fait que la soit disant "anormalité" sur laquelle tend un de ses personnage n'est là au final que pour pointer la déficience crasse des personnes soit disant "normales" autour. Et qu'est-ce que la normalité et qu'est-ce que la folie au final ?

La preuve étant, dès le 1er chapitre, qu'une sorte de colère incrédule m'a prise au tripes, puis s'est générée en une multitude de sentiments avec comme dénominateur commun : la frustration...hey, je n'ai jamais prétendu être normale ☺.

Donc des le 1er chapitre, je me suis dis que Julia est une psychopathe violente, Alice possède une sorte de déficience empathique et dans tout ça il y a Paris. Un être qui au final joue un rôle pour "paraître" et qui cache/supporte de profondes blessures.

Ce livre m'a certe bouleversé, mais pas à cause de ce que vit Paris précisément, mais plutôt sur l'effrayante perspective que les maladies mentales graves et la psychose meurtrière ne sont pas toujours visibles.

Bref...au fil de la lecture, de révélations en horreurs, on découvre le fin mot de cet enfer.

J'ai beaucoup apprécié et l'auteur manie a la perfection les émotions et la psychologie de ses personnages. Mais malgré une happy end j'ai gardé ce goût amer et âcre de questionnement, celui ou on se demande au final si tout ce qui nous entoure n'est que mensonges de l'esprit et conditionnement intemporel de la réalité, même sans prendre de psychotrope.....

Bon je vais lire un oui-oui pour évacuer tout ça

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Migabo 2016-07-09T19:57:42+02:00
Lu aussi

J'ai découvert cette auteure avec In the absence of light, roman m/m absolument brillant.

Ici, l'écriture est toujours aussi belle, et les personnages intéressants, mais l'atmosphère est beaucoup plus lourde, presque malsaine. C'est un roman à lire, vraiment, même si je me suis sentie franchement mal à l'aise tout le long de ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Venusia 2016-06-07T08:39:41+02:00
Diamant

Wouha !

Le premier mot qui me vient à l'esprit en refermant le livre c'est : Puissant.

Avec Paris, on part à la dérive dans sa folie, sa descente aux enfers. On est harponné, transbahuté, secoué dans tous les sens. Ça prend aux tripes, ça remue, on se sent impuissant et l'on sombre parfois dans ses psychoses, sans pouvoir lâcher le livre jusqu'à la fin. On en sort pas forcément indemne.

J'ai découvert cette auteure avec "Le gardien de mon frère" qui m'avait pas mal remué, je crois qu'elle s'est surpassée. De la même manière qu'Eden Winters nous fais vivre la musique à travers ses mots dans Duo, Adrienne Wilder nous transporte dans l'univers de la couleur, peint son histoire à la manière d'un artiste. Fort !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oxanes 2016-02-04T09:37:01+01:00
Or

Un beau livre parfois perturbant

Grâce à la plume fluide et colorée d’Adrienne Wilder on se retrouve rapidement plongé dans la vie de Paris, artiste riche et talentueux, mais également dans sa folie. Les descriptions colorées nous permettent de nous immerger dans l’esprit torturé de Paris.

Traumatisé par un évènement de son passé et drogué avec des médicaments dont il ne connait pas précisément la composition, il subit la violence physique et psychologique de sa sœur Julia qui profite de son talent et il s’oublie dans le sexe et la brutalité (les scènes de sexes sont d’ailleurs nombreuses et détaillées mais bien écrites). Paris arrive en général à donner le change devant les autres qui le prennent pour un artiste excentrique et ne s’exprime qu’à travers ses peintures. Mais un jour il rencontre Roy qui arrive à voir à travers lui et à déceler le message dans ses peintures.

Dans ce roman comportant quelques scènes difficiles (entre Julia et son frère, ou quand Paris a une crise), on assiste à la descente aux enfers de Paris qui est parfois perturbante car on la vit de son point de vue troublé. Grâce aux encouragements de Roy, Paris essaiera de s’en sortir. Il sera souvent tenté d’abandonner mais Roy ne le lâchera jamais décidé à lui prouver qu’il mérite d’être aimé. Pendant la lecture de ce livre, on souffre et on espère avec Paris jusqu’au dénouement final.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lili-ambre 2016-01-08T23:14:38+01:00
Or

Erotisme, violence, narcotiques, traumatismes... Ames sensibles passez votre chemin.

C'est prenant et troublant.... un très beau livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KarineDS 2015-10-25T21:05:59+01:00
Or

Un vernissage de plus, une soirée torturée de plus dans la vie de Paris. Son besoin de fuir malgré les menaces de Julia qui planent au dessus de lui tel un couperet. Mais son besoin est si impérieux, cet homme l'attire tel un aimant, un amant de plus.

Leur rencontre est animale, rapide , brutale et tellement libératrice.

Toutefois, Roy est différent de son monde, il n'est pas pourri à l'intérieur, il voit le message au travers des toiles, le seul, l'unique. Ce terrible secret qui gangrène, dévore l'esprit et ronge Paris chaque jour un peu plus. Qui le maintient dans sa folie, jusqu'à l'envelopper dans un monde de couleurs incontrôlable et destructeur.

Le combat qui s'annonce sera dur et terrifiant. La volonté de Roy sera-t-elle assez forte pour combattre les démons enfouis depuis si longtemps ?

Ce livre est juste magnifique, un arc en ciel de sentiments qui vous fera ressentir une myriade d'émotions.

Les personnages sont perturbants, attachants pour certains et vraiment détestables pour d'autres.

Paris est un artiste peintre tourmenté sous le joug de sa soeur qui a une emprise machiavélique sur lui. Il est emprisonné dans le luxe, l'alcool, la drogue et le sexe. Dirigé comme une marionnette, il est brisé, mutilé.

Il a subit un choc émotionnel intense, un traumatisme enfouit profondément que sa mémoire a occulté les détails de cette scène traumatisante.

Mais des souvenirs étranges, ces voix intérieures qui resurgissent par période de stress et de colère que seul la peinture apaise le temps d'un souffle. Que Roy apaise le temps d'une étreinte. Cet homme si spécial, pur, gentil, attentionné qui s'insinue sous la peau de son amant. Et là pour lui apprendre la douceur, la tendresse avec patience et dévotion. Il lui apporte une chose précieuse que l'on ne peut pas acheter, qui lui manque inexorablement. L'argent n'est rien en comparaison de ce cadeau.

Sa soeur Julia est autoritaire, cupide et violente. Elle est le bourreau de sa destinée, elle gère, manipule Paris au gré de ses lubies.

Elle maintient la cage dorée au creux de sa main. Ses actes sont calculés, impardonnables. La manipulation est un art qu'elle affectionne et utilise avec doigté. Ce personnage est détestable et le mot est faible, je vous laisse être seul juge.

A l'opposé, Alice est douce, gentille mais il ne faut pas se fier aux apparences. J'ai été surprise au cours de ma lecture, le lien fraternel peut soulever des montagnes.

Bien d'autres protagonistes peuplent ce récit, ils apportent à l'histoire une profondeur sans égal. C'est sublime et déstabilisant d'assister à l'auto-destruction d'une âme mutilée. On est pris à la gorge face à ce désespoir puissant. Cet être brisé, on partage ses peurs, ses moments de délires, de colère, de détresses, de prostrations, ponctué de moments d'une infinie suavité.

L'auteur dont la plume est addictive m'a chamboulé avec cette histoire, ses mots sont percutants, bouleversants et électrisants. Elle nous embarque dans la relation de Roy et Paris qui évolue rinforzando, ainsi que les révélations du secret de famille. Dont le final est une palette de couleurs passant de l'obscurité au chatoyant.

Mon petit coeur a été mis à rude épreuve, je suis totalement sous le charme d'Adrienne Wilder dont l'histoire est un Coup de COEUR !!!

Afficher en entier

Date de sortie

Couleurs Complémentaires

  • France : 2015-10-07 (Français)

Activité récente

Tatii l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-09T19:55:31+02:00

Les chiffres

Lecteurs 63
Commentaires 13
Extraits 2
Evaluations 23
Note globale 8.64 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Adrienne Wilder - Français
  • Complementary Colors - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode