Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de DevoreuseLivre : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Charley Davidson, Tome 1 : Première tombe sur la droite Charley Davidson, Tome 1 : Première tombe sur la droite
Darynda Jones   
Un autre petit coup de coeur !

On rencontre un autre genre d'héroine, téméraire, gentille, compatissante, attachante et drole et sarcastique.

Charley Davidson à une facheuse habitude : se mettre dans de mauvaise position. Seulement, elle a un don, qui est plus qu'un don d'ailleurs : elle est LA faucheuse, sans la faux.
Elle aide son oncle dans les crimes non résolu et c'est sur que lorsque l'on peut voir les morts... c'est plus simple quand ces derniers peuvent dire qui les a tués.

Elle fait la rencontre tout aussi mystérieuse de l'homme de ses rêves, celui qui hante ses nuits et qui arrive à s'infiltrer dans sa vie de tout les jours et qui lui sauve souvent la vie.
Seulement... elle ne sait pas vraiment qui il est.

Ce premier tome promet !
Drole, attachant et passionné en plus d'une petite histoire policière entrainante, on a pas le temps de s'ennuyer.
En bref, j'ai vraiment aimé ce tome, qui m'a fait voyager et m'a donné des émotion j'attends avec impatience le second tome !

par naiky
Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs
Anna Carey   
J'ai adoré ce roman.
Il a été à la hauteur de mes espérances.
C'est un très bon thriller jeunesse qui m'a tenue en haleine.

L'auteur a une plume brève, précise et efficace.
Il n'y a pas de temps mort, d'action inutile, je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

L'utilisation de la 2ème personne du singulier est l'originalité de cette aventure. L'auteur à pris le parti d'immerger totalement le lecteur en lui parlant directement, un peu comme une conscience.
Ce qui est une très bonne idée afin de se mettre à la place de la jeune fille amnésique.
Mais au fur et à mesure du récit, non seulement ça ne fonctionnait pas sur moi mais en plus, cela gênait la compréhension des dialogues, avec des "tu" partout.
Ca n'a heureusement pas duré, à la moitié du livre, je me suis rendue compte que je voyais l'héroïne d'un regard extérieur, je ne me sentais plus impliquée dans le "tu".
Je n'ai pas réussi à m'identifier à la jeune fille mais cela rend l'ambiance encore plus mystérieuse et inquiétante.

L'histoire m'a bien plu, mélange très réussi de "La mémoire dans la peau" et de "Au-revoir, à jamais".
Sans trop en dire, cette intrigue est diabolique et bien ficelée.

Sunny, l'héroïne, est très touchante.
Au début de l'histoire, elle est perdue, a comme des automatismes de défense, elle sait d'instinct ce qu'elle doit faire pour affronter des situations extrêmes. Elle fait preuve d'un sang froid à la limite du manque d'émotions.
Puis elle s'ouvre enfin et montre ses faiblesses et sa peur, ce qui la rend plus humaine.

Les autres personnages sont peu exploités mais je dirais que c'est normal. Le livre est construit de telle façon que nous sommes cette héroïne perdue et en danger. Ce qui est important sur le moment, c'est comprendre, retrouver la mémoire et survivre.

La fin me donne très envie de découvrir la suite !
Je n'ai pas trouvé cette histoire prévisible et j'ai hâte d'en savoir plus.

Je remercie beaucoup Booknode et les éditions Bayard pour cette opération Lire avant tout le monde. J'ai beaucoup apprécié.
Je rajouterais que l'objet livre est superbe avec un dos et une tranche rouge vermillon du plus bel effet.
Les Mondes d'Ewilan, Tome 2 : L'Œil d'Otolep Les Mondes d'Ewilan, Tome 2 : L'Œil d'Otolep
Pierre Bottero   
Ewilan se remet avec difficultés de ses mésaventures du tome précédent, mais désormais elle a un but à atteindre. Les personnages sont à nouveau mit à l'épreuve. Ce tome est toujours aussi bien écrit sous la main experte de Pierre Bottero, nos amis continuent leur périple...Comme on s'y attendait super livre!!

par butterfly
Il n'est jamais trop tard pour éclore Il n'est jamais trop tard pour éclore
Catherine Taret   
Ce livre m'a parlé mais je peux comprendre qu'il peut laisser perplexe certains lecteurs . l'auteur raconte son vécu de late bloomer avec simplicité et humour . On se demande juste quelle va être la leçon qu'elle va en tirer . Je ne recommanderai pas ce livre à tous à cause d'une part du sujet et d'autre part de la construction des chapitres qui peuvent déstabilisés les lecteurs.
Pour ma part, je remercie Booknode parce que je ne me serai jamais intéressé à ce livre s'il n'avait pas eu un article au mois de mai 2017 qui conseillait ce livre pour positiver .

par tsunaze
Chroniques de l'Abbaye Écarlate, Tome 1 : Maresi Chroniques de l'Abbaye Écarlate, Tome 1 : Maresi
Maria Turtschaninoff   
Maresi est une jeune adolescente avide de connaissance. Elle vit sur l'île de Menos, là où habite une communauté de femmes qui ont fui la fureur du monde et parfois la brutalité des hommes. D'ailleurs nul homme n'a le droit de poser un pied sur cette terre sacrée.
Mais un jour une jeune fille, Yaï vient demander l'asile.

Le roman commence pianissimo, pour me référer à des termes musicaux. Car c'est comme ça que je l'ai perçus tout du long. C'est doux, limite idyllique on y retrouve des femmes, des soeurs et leurs novices qui vivent en s'entraidant et en apprenant de leurs aînées. Elle vénère une Mère Originelle, qui les protège.

On aurait presque envie d'y vivre...

Mais voilà que l'arrivée de Yaï bouscule un peu tout. Timide, discrète. Elle devient l'ombre de Maresi, sa meilleure amie, sa soeur. Et puis le roman part crescendo, les ténèbres arrivent et tout se précipite. Sans vous spoilers, la deuxième partie du livre vous plonge dans un suspense total. Mais aussi une horreur totale.

Ce livre m'a touché, il m'a retourné les tripes, il m'a fait pleurer. J'y ai vu une échappatoire pour les femmes, une démonstration de leur courage et de leur intelligence. Même si ce n'est que fiction.

Un gros coup de coeur ♥
J Le protocole des Archanges J Le protocole des Archanges
Cycy Anne Foyle   
Le second tome est à paraitre.
Le petit coeur brisé Le petit coeur brisé
Elvire Murail   
Le petit coeur brisé est un livre que j'ai été obligée de lire pour un concours. Le thème c'était l'amour.
Quand j'ai vu le titre je me suis dis "oh non ..." (j'aime pas l'amour =°).
Quand j'ai vu l'auteur, je me suis jetée dessus !
Lu lu et relu, il fait parti de ceux qui sont en place de choix dans ma bibliothèque =].

par Gomette
Oui tout est possible Oui tout est possible
Dominique Allaire   
Je n'ai pas apprécié. Pourtant j'ai de mes amies qui sont fidèles à ce maître à penser, mais moi, elle ne me convainc pas du tout.Je n'apprécie pas non plus sa façon de s'exprimer que je trouve très lourde.De plus peut-être qu'inconsciemment je trouve ses rêves un peu frivoles et que je n'accroche pas. C'est vraiment un commentaire personnel. Je sais que cette auteure est une bonne personne.
Orgasme Orgasme
Chuck Palahniuk   
Les femmes du monde se faisant toutes subitement mener à la baguette (non, au sextoy !), vous y croyez-vous ? Un certain Chuck Palahniuk ne s'est pas privé de l'imaginer, il en a même fait un roman !
Orgasme (on passera sur le titre bien aguicheur de la version française, qui était beaucoup plus classe dans sa version originale anglaise : Beautiful You) ne fut pas forcément la lecture jouissive que j'attendais, mais ne fut pas un mauvais roman pour autant. Si le livre n'égale pas, à mes yeux, un Palahniuk au plus grand de son oeuvre, ce n'est pas le pire de ses romans (*louche du côté de Damnés*) et l'auteur à au moins le mérite de s'être un peu renouvelé.
Alors, finalement, de quoi ça parle, qu'est-ce qui cloche avec ce nouveau roman et y-a-t'il vraiment quelque chose qui cloche ?

Orgasme est le récit d'une jeune femme ordinaire qui voit brutalement (et c'est peu dire, à coup de gadin, de café latte renversé, de jupe remontée et de fesses à l'air) rentrer dans sa vie le jeune milliardaire le plus en vue de la planète : Linus Mawxell. Le riche businessman pose ses griffes sur la jeune femme et l'entraîne peu à peu dans sa quête du plaisir (du plaisir oui, mais du plaisir féminin !) effréné.

Pour commencer, ne vous fiez surtout pas au titre, à la couverture rose fluo ou aux prétendus airs de roman féministe que cacherait Orgasme. On est bien loin du roman érotique et idéaliste qui mettrait la femme sur un piédestal ! S'il est question de femmes, il n'y a rien de féministe dans l'histoire de Palahniuk, ne serait-ce que dans son héroïne Penny Harrigan, jeune femme banale, stagiaire dans un cabinet d'avocat, qui ne semble pas particulièrement ambitieuse (un peu engoncée dans cette idée que l'homme reste la cible à abattre et que malheureusement étant une femme...), pas particulièrement débrouillarde, qui a même l'air un peu gauche souvent, et surtout, qui n'hésite pas à se jeter dans les bras de Maxwell, le "méchant Prince charmant" de l'histoire. Quand au sexe, il est clairement présent dans le livre puisque l'histoire tourne autour du plaisir féminin, mais le roman n'a rien d'érotique, bien au contraire. Chaque scène évoquant le sexe, chaque ligne relatant l'une des expériences sexuelles de Maxwell sur Penny possède un caractère si scientifique et si froid qu'il est difficile de trouver les passages concernant plus émoustillants que glacials.

Car c'est ce qu'est le roman en définitive : une mise en scène glaçante sous forme de satire sur le contrôle des masses, le pouvoir des médias et la quête du plaisir. Une mise en scène dans laquelle l'auteur utilise les femmes (et si c'est à travers leur plaisir sexuel qu'elles sont manipulées, Palahniuk ne se gêne pas pour jeter des piques sur la société de consommation dans son ensemble : vêtements, chaussures, livres - la bit-lit surtout, ce qui m'a bien fait rigoler-, tout y passe plus ou moins).

Cet aspect de l'histoire, avec son lot de parodie et d'humour grinçant sur fond de vérité, m'a bien plu. C'est du Palahniuk tout craché. On reconnaît sensiblement l'auteur dans sa volonté de se moquer et de dénoncer les dérives de la société, de façon toujours plus ou moins flagrante. Dans son cynisme, son exagération et sa façon d'utiliser l'incorrect. Reste que, pour une fois, lisant un roman de l'auteur, je n'ai pas toujours eu l'impression de lire un roman de celui-ci. C'est cette impression qui m'est souvent restée collée à l'esprit et que je tiens pour responsable de ma petite déception vis-à-vis du livre. Du Palahniuk, certes, mais pas forcément comme je l'aime tant. Alors, est-ce à cause du style globalement plus épuré ( pas d'anaphores cette fois-ci, pourtant, je les ai cherché !), à son ton moins outrageux (enfin, tout dépend à quoi on est habitué je suppose, mais certainement moins malsain en tout cas), au caractère de son héroïne qui, si elle est attachante, reste très simpliste et banale comparée aux autres héroïnes de l'auteur, ou encore à cause de l'histoire en elle-même, satire plus réaliste (et encrée dans une certaine réalité) que les autres romans que j'ai pu lire de l'auteur... Peut-être.

En tout cas, si cet Orgasme m'aura laissé un petit goût de déception, on peut au moins reconnaître à Chuck Palahniuk sa faculté à puiser dans son temps pour, armé de sa plume acerbe et de ses idées tordues, nous livrer des histoires qui se moquent intelligemment, restent à l'esprit et se démarquent du lot ! Avec ce conte moderne dans lequel les femmes sont l'instrument de ses idées diaboliques et qui alterne entre plaisir, contrôle, rapport homme/femme et pouvoir des médias, il fera certainement mouche une fois de plus.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2016/05/orgasme-de-chuck-palahniuk.html


par x-Key
Anthologie Bit-lit : Philtres et potions Anthologie Bit-lit : Philtres et potions
Patricia Briggs    Charlaine Harris    Jim Butcher    Rachel Caine    Karen Chance    Patricia Nead Elrod    Faith Hunter    Caitlin Kittredge    Jenna Maclaine   
Neuf nouvelles, dont deux plutôt d'urban fantasy et non pas de bit lit : "La dernière tournée" et "L'oeil doré d'Hécate", se succèdent au fil des pages. Je vais scinder mon commentaire en deux parties, la première (très courte) s'adresse aux personnes qui l'ont lu, la seconde à ceux qui ne l'ont pas encore lu. Alors...

- À ceux qui ont lu le livre :
Je vous donne rendez-vous sur le forum du livre pour lire en détails ma critique, nouvelles par nouvelles.
http://efesbahis41.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=79180&p=103274#p103274

- À ceux qui n'ont pas lu le livre :
Je vous mets en garde d'aller lire ma critique sur le forum : spoiler. Vous voilà donc avertis !
Ce que je peux dire de cette anthologie, c'est qu'elle n'est vraiment pas à la hauteur. La contrainte d'écriture qu'impose une nouvelle fait que les auteurs doivent faire passer beaucoup en peu de pages et pour le coup, c'est raté. Le seul point positif finalement c'est que la lecture est rapide et pour ceux qui aiment vraiment le genre et qui connaissent déjà les auteurs au travers de leur romans respectifs, vous redécouvrirez des personnages que vous avez certainement aimé. Maintenant, pour ceux qui, comme moi, ne connaissaient pas ces auteurs et qui veulent tenter de lire de la bit lit, je ne vous conseille pas de commencer le genre avec cette anthologie.

par Nadia974