Livres
433 015
Membres
354 961

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par Gehtie 2013-12-03T03:56:19+01:00

Itafert corde voluntas,

Elle suit la volonté du cœur.

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par PhiFolle 2016-09-21T22:22:58+02:00

I will always find you. Anywhere you go, I go. Never forget that.

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par amel78s 2018-08-12T22:05:50+02:00

- Tu ressembles à une reine. Il arborait un petit sourire.

Mes cheveux étaient coiffés en une longue tresse derrière mon dos, je me sentais plus à l'aise de cette façon. Je me suis de nouveau regardé dans le miroir. J'avais respiré la lavande pendant des siècles. Le soleil qui a touché ma peau ces trois dernières années a dessiné des taches de rousseur sur mes joues. J'ai vécu en dehors des flux et des reflux naturels du monde. Oui, la Terre avait tourné, mais sa rotation m'avait dépassée.

Plus maintenant.

Je redressais mes épaules, la dernière chose dont j'avais besoin reposait sur une table à proximité.

La lune envoyait une aquarelle de lumière sur le bois. Le journal de Rhode, sorti de mon sac. C'était mon seul vrai compagnon en son absence. Je l'ai ouvert et un petit morceau de papier en est tombé. Je lus les mots à voix basse : "demande-toi mon amour, si tu n'as pas été très cruel de m'avoir ainsi envoûté, si détruit ma liberté".

Je n'avais pas déchiré ce morceau de papier. Je n'en ai pas eu besoin. Je connaissais les mots par cœur.

Cassius vérifia la position de la lune.

- Il est temps, dit-il.

((Traduction personnelle))

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par amel78s 2018-08-12T22:05:04+02:00

Sois courageuse, me suis-je dit. Sois courageuse.

- Je pense... dit Henri calmement, se tenant près de moi, je pense que tous les vrais leaders ressentent la peur.

Je pouvais me voir deux fois dans le reflet de ses lunettes de soleil aviateur.

- Ah, donc tu lis dans mes pensées. J'espère au moins que c'est distrayant.

- Parfois, Renoiera, elles sont assez évidentes.

- Je veux être la meilleure version de moi-même, ai-je dit. Mais ce n'est pas facile.

- Ce n'est jamais le cas, dit Henri.

Cassius marchait devant nous et il tourna un peu la tête pendant que je parlais.

- Vampires, humains, métamorphes, phénix, habitants des océans, sirènes - je pense que nous voulons tous la même chose, Renoiera, a ajouté Henri. Être humain.

- Je voudrais pouvoir te le donner.

Henri ne répondit que par un petit sourire, un sourire reconnaissant.

((Traduction personnelle))

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par amel78s 2018-08-12T22:04:37+02:00

- Rhode, murmurai-je, je suis désolé pour aujourd'hui.

- Pourquoi tu me fais ça ? demanda-t-il. La musique redoubla autour de nous. Tu m'embrouilles. Complètement. Je n'arrive pas à te comprendre. Ton comportement, la manière dont tu me regardes, ce que je ressens pour toi. Ses yeux dansaient sur mon visage comme s’il comprenait quelque chose sur moi pour la première fois. Fascinante, dit-il. Et belle.

Sa passion était si féroce. L'intensité qui émanait de lui me serra la gorge.

- Pourquoi moi ? demanda-t-il.

- Je ne sais pas, ai-je bégayé, car je ne voulais pas mentir. Pourquoi devrait-il y avoir une réponse ?

- Honni soit qui mal y pense, continua-t-il doucement. Tu crois à ça ?

Rhode déplaça sa paume à l'arrière de ma tête. Il allait m'embrasser.

- Je crois en l'intention, dis-je. Je crois que si tu veux du mal aux autres, tu n'apporteras que la ruine sur toi-même.

- Et si tu veux aimer quelqu'un si fort que tu fais apparaître cet amour comme par magie ? demanda Rhode.

Sa bouche était presque sur la mienne. Je pourrais presque le goûter. Je rapprochais ma bouche de son visage.

Il murmura doucement et son souffle toucha mes lèvres : "Peut-être que je voulais juste tellement t'aimer que je t'ai inventé. Et maintenant tu es là, dansant avec moi."

Nous aurions pu être seuls dans cette pièce; nous aurions dû être seuls. J'allais embrasser Rhode. Ici. Maintenant.

- Tu... m'aimes ? chuchotai-je.

Ses lèvres s'ouvrirent pour répondre. Il était sur le point de dire quelque chose quand une ombre au-dessus de lui entra dans la lumière. Sur le balcon, juste derrière la tête de Rhode, se trouvait le vampire.

((Traduction personnelle))

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par amel78s 2018-08-12T22:04:14+02:00

- Arrivera-t-il un jour où je ne pourrais plus sentir ta chaleur?

Rhode ne répondit pas.

- Cela arrivera-t-il ? insistai-je, sachant que les vampires qui étaient amoureux pouvaient encore sentir la chaleur de l’un et de l’autre, même lorsque le reste de leur corps était devenu froid.

Quand nous arrivâmes à la maison, Rhode me conduisit dans le hall obscur et me répondit par un baiser. Un baiser que je ne pouvais goûter mais qui me réchauffait la poitrine - un baiser qui me disait d'un geste doux ce qu'il ne pouvait pas prononcer à haute voix : un jour, je ne pourrais plus sentir son étreinte.

((Traduction personnelle))

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par amel78s 2018-08-12T22:03:22+02:00

- Oh, tiens, salut la hors-la-loi, dit-il. Tu viens de rater Lenny, le gardien de nuit. Je parie qu'il aurait aimé te voir. Tu lui aurais donné quelque chose à faire.

- C'est le couvre-feu pour toi aussi, ai-je répondu. J'ai pointé le ciel du doigt; je n'avais pas besoin de télescope. C'est la Grande Ourse, dis-je.

Il fouilla dans sa poche.

- Je le sais déjà. J'étudie les étoiles. J'ai une autorisation spéciale.

Il me tendit un document d’extension de couvre-feu stipulant que Tony Sasaki avait le droit d'être dehors jusqu’à minuit.

Il ajusta de nouveau le télescope.

- Tu as vu mon support céleste. Je ne peux pas voir les étoiles comme il faut.

- Elles me paraissent bien, moi.

Il regarda dans la lunette du télescope.

- D'habitude, plus je suis près de la baie, plus les étoiles sont lumineuses, a-t-il déclaré. L'océan les reflète et leur donne une espèce de lueur salée. Ces maudits lampadaires et ces boîtes d'appel d'urgence couvrent la lumière. Hé ! Ça ne te dit pas de marcher jusqu’à la plage, en ville ? J'ai besoin d'un compagnon de route. La baie ne fait pas justice au ciel nocturne ce soir.

Je levais un sourcil devant son audace.

- Je ne pense pas que ton laissez-passer fonctionnera là-bas.

Il ria fort en jetant sa tête en arrière. Bon sang, ce que ça m'avait manqué.

- Tu es drôle, dit-il.

- J'essaie, ai-je répondu, mais j'en étais tout le contraire.

((Traduction personnelle))

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par amel78s 2018-08-12T22:02:52+02:00

Le manteau de pierre de la cheminée était froid, le feu de la nuit était éteint depuis longtemps. Le foyer de ma mère sentait comme elle - la lavande et le romarin. Je détachai un brin de fleurs violettes séchées d'un boisseau suspendu au-dessus de la cheminée et le plaçais dans la poche de mon manteau. Je fermais les yeux, inhalant les parfums de ma maison : air frais, bois et herbes diverses. De tous mes nombreux voyages, aucun lieu ne sentait aussi bon que cet endroit spécial.

- Je reviendrai, murmurai-je à la maison. Je le promets.

((Traduction personnelle))

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par PhiFolle 2016-09-21T22:23:22+02:00

And remember, evil be he who thinketh evil.

Afficher en entier
Extrait de Humaine, Tome 3 : Eternal Dawn ajouté par PhiFolle 2016-09-21T22:22:22+02:00

I. Am. Not. Going. Down. Without. A. Fight.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode