Livres
432 633
Membres
354 648

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par dede7896 2011-10-23T19:44:15+02:00

"J'ai inventé un autre nom à la douleur."

"Quel nom ?"

"L' Effaceur. Parce que lorsque tu souffres, plus rien d'autre n'existe, ni pensée, ni émotion. Ne reste plus que la lutte pour échapper à cette douleur. Lorsqu'il est assez puissant, L'Effaceur t'arrache tout ce qui fait ton identité, jusqu'à te réduire à moins que rien, moins qu'un animal, à une créature habitée par un seul but, un seul désir: s'échapper."

" C'est le nom qui convient,en ce cas."

"Je suis à bout, Saphira. Pareil à un vieux cheval, qui aurait labouré trop de champs. Soutiens-moi mentalement, sinon je vais partir à la dérive et oublier qui je suis."

"Je ne t'abandonnerai jamais."

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par x-Key 2010-11-10T20:40:33+01:00

Vis au présent, souviens-toi du passé, et ne crains pas l'avenir, car il n'existe pas et n'existera jamais. Seul compte l'instant présent.

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par Magikkarine 2012-02-02T18:34:42+01:00

Si le destin et la prédestination existent vraiment, il ne reste qu'à profiter du présent et à vivre aussi honorablement que possible.

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par dede7896 2011-10-23T19:44:15+02:00

" Les lamentations des vivants sont un chant pour les morts."

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par MaMt 2012-08-24T23:48:36+02:00

_ Les êtres que nous aimons le plus sont parfois ceux qui nous sont le plus étranger.

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par ludo 2012-03-30T21:41:51+02:00

- Ne perds pas espoir, dit l'elfe. Jamais !

Une onde de choc sembla passer du maître à l'élève :

- Nous sommes des dragonniers. Nous nous dressons entre la lumière et l'obscurité, en équilibre entre les deux. L'ignorance, la peur, la haine, voilà nos ennemis. Refusé les de toute ta volonté, Eragon, ou nos échouerons.

Il se releva et rendit la main au garçon :

- Allez ! Debout, Tueur d'Ombres ! Prouve que tu peux dominer les impulsions de la chair !

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par Eragonlove 2011-01-25T17:05:26+01:00

La sagesse viendra en temps voulu

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par MaMt 2012-08-24T23:47:34+02:00

_ Bouge tes pieds plus vite! Celui qui se plante là tel un pilier meurt dans la bataille; celui qui bondit tel un cerf est vainqueur !

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par !i!i 2011-05-16T18:18:22+02:00

Ce soir-là, alors qu'Eragon étais assis près du feu, caressant une touffe de mousse aussi douce que la fourrure d'un lapin, des froissements et des craquements lui parvinrent des profondeurs de la forêt. Il échangea un regard avec Saphira et Orik, prit Zar'roc et se faufila entre les arbres en direction du bruit.

Parvenu au bord d'un étroit ravin, il aperçut, de l'autre côté, un gerfaut à l'aile brisée, pris dans un buisson d'orbiers. Le rapace se figea en le voyant, puis, ouvrant le bec, il poussa un cri perçant.

"Ne plus pouvoir voler, quel affreux destin! " murmura Saphira.

Lorsque Arya les rejoignit, elle regarda le gerfaut, saisit sont arc, encocha une flèche et, avec un sans-froid impressionnant, lui transperça le coeur. Eragon crut d'abord qu'elle l'avais tué pour qu'il leurs serve de repas, mais elle n'esquissa pas un mouvement pour récupérer ni l'oiseau, ni la flèche.

-pourquoi as-tu fait ça ?

Elle détendit la corde de son arc, le visage dur :

-Sa blessure étais trop grave pour que je puisse le soigner; il serait mort cette nuit ou demain. C'est la nature des choses. Je lui est épargné des heures de souffrance.

Saphira courba la tête et posa son museau sur l'épaule de l'elfe, puis elle retourna au campement, sa queue arrachant l'écorce des arbres au passage. Eragon s'apprêtait à la suivre quand il sentit Orik le tirer par la manche. Il se baissa, et le nain lui fit remarquer d'un ton plein de sous-entendus:

-Ne demande jamais secours à un elfe! Si jamais il estime que tu serais mieux mort que vivant, hé...?

Afficher en entier
Extrait de L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné ajouté par Saarah72 2013-10-29T17:20:11+01:00

Roran leva les yeux et découvrit un énorme dragon bleu de saphir surgissant de la couche nuageuse. Et sur le dragon, à la jointure du cou et des épaules, était assis son cousin, Eragon. Cet Eragon-là ne ressemblait guère au garçon qu'il avait connu. On dirait qu'un artiste avait remodelé ses traits, les affinant, leur donnant une noblesse et une beauté félines. Cet Eragon là était revêtu comme un prince d'une armure somptueuse, quoique ternie par la poussière du combat ; dans sa main droite, il brandissait une épée d'un rouge flamboyant. Cet Eragon, Roran le savait, pouvait tuer sans une hésitation. Il était puissant et implacable. Déployant ses ailes translucides, le dragon ralentit et s'immobilisa au-dessus du navire. Alors les yeux d'Eragon rencontrèrent ceux de Roran.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode