Livres
433 126
Membres
355 011

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Poilu perdu



Description ajoutée par Oo_Emmanuelle_oO 2015-08-27T11:55:19+02:00

Résumé

Pour rechercher la vraie identité de son grand-père, la longue quête de Sylvie va l'amener tout au long de sa vie dans des découvertes plus étonnantes les unes que les autres.

Elle va faire ressortir des vieux souvenirs souvent douloureux, va découvrir un mystère qui ne la laissera pas indifférente.. Elle n'aura de cesse tant qu'elle ne saura pas la vérité sur ses origines.

Un roman qui vous donnera envie de suivre le parcours de cette femme déterminée prête à tout pour connaître la vérité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Masiso 2015-10-15T10:19:01+02:00

Nouvel extrait

— Nous allons essayer de rentrer en contact avec votre papa. Je voudrais que vous vous laissiez aller complètement, sans retenue. Vous le voulez bien ?

— Oui, mais j’ai un peu peur.

— Ne vous inquiétez pas tout va bien se passer. Juste détendez-vous le plus possible. Maintenant imaginez un endroit près du chêne où le paysage vous plaît bien.

— J’aime bien m’imaginer un champ fleuri de l’autre côté du ruisseau.

— Le ruisseau est profond ?

— Non on peut le traverser à pied.

— Très bien. Concentrez-vous et rappelez-vous physiquement votre papa avant qu’il ne tombe malade.

— C’est difficile, dis-je en commençant à pleurer.

— Faites un effort, vous allez réussir à l’apercevoir si vous rassemblez tous vos souvenirs.

Pendant quelques minutes, essayant de retenir mes larmes, j’essayai de visualiser mon père. Les images de lui malade se superposaient souvent à celles de l’homme bien portant, mais je réussis enfin à stabiliser en moi une image que j’aimais de lui et un miracle survint.

Je le vis, c’était bien lui, mon père, il avançait doucement de l’autre côté du ruisseau à travers le champ fleuri et quand il fut tout près, presque en face de moi, je constatai une chose frappante : il souriait.

Je n’arrêtais pas de pleurer, mais lui, il souriait.

— Dites lui que vous l’aimez, il ne peut vous répondre pour l’instant, mais il peut vous entendre.

— Papa, pourquoi es-tu parti, tu me manques tellement.

La situation pouvait paraître étrange, mais j’étais tellement dans un autre monde que rien ne m’étonnait. Il me sembla qu’il avançait encore plus près, à tel point que j’avais envie de le toucher. Mais je pensai que ce geste pouvait interrompre peut-être cet instant magique, alors je n’en fis rien.

Madame BRENZA interrompit ce moment inoubliable.

— Votre papa est heureux de vous revoir, mais il veut sa liberté. Il doit pouvoir aller dans le monde qui l’attend, qui n’est pas le vôtre.

— Pourquoi, j’ai encore besoin de lui.

— Non il est parti, il doit rester dans votre cœur, mais ne peut plus guider vos pas dans la vie.

— Je ne veux pas qu’il s’en aille, dis-je entre deux énormes sanglots.

Je n’arrivai plus à me contrôler, mon cœur battait la chamade, mon ventre se mit à me faire mal, là même où depuis plusieurs mois, je me plaignais de souffrances intolérables.

— J’ai mal au ventre ! criai-je.

— C’est normal, nous touchons au but, vous devez accepter de couper le cordon entre vous et votre père et tout rentrera dans l’ordre.

— Non ! Non !

— Oui, vous allez y arriver. Choisissez un instrument.

— Quel instrument ? Un instrument de musique ?

—Non, répondit-elle, un instrument coupant pour rompre le cordon.

— Ah, fis-je confuse, je ne sais pas, je n’ai pas envie de le couper.

— Il le faut, pensez à votre mari, à vos enfants, ils ont besoin d’une maman forte, qui ne soit pas malade tout le temps.

Cette dernière phrase fut comme un déclic en moi, j’arrêtai subitement de m’opposer à ce qu’elle me demandait et lui répondis :

— Une hache.

J’aurais pu trouver un outil moins lourd et surtout moins horrible quand j’y repense.

— Maintenant que vous avez choisi la hache, visualisez le cordon entre vous et votre père. Imaginez le long, énorme, il n’a pas une belle couleur. Vous le voyez ?

— Oui, mais vous êtes sûre que je dois le trancher avec cette hache. Mon père va partir si je le fais.

— C’est le but. Dites-lui adieu, il est temps qu’il parte de toute façon.

Alors que je m’apprêtais à lever la hache, j’entendis au loin une voix « attends écoute ce que j’ai à te dire »

— Je ne peux pas le faire, mon père veut me parler.

— Eh bien écoutez ce qu’il a à vous dire et vous le ferez ensuite. Laissez le parler, ne l’interrompez pas.

J’essayai de fixer son regard et sa bouche de peur de ne pas comprendre ses paroles.

« Ma fille, va dire à ta mère de refaire sa vie, elle ne doit pas rester seule, je ne lui en voudrai pas. Et toi, grandis et avance sans moi, désormais, laisse moi partir. Je t’aime mon enfant. »

Les yeux embués, je sentis cependant en moi une chaleur douce m’envahir, mon bras se leva et sectionna le cordon sans que je ne puisse résister.

Mon père en souriant se retourna et disparut très rapidement au fin fond du champ qui avait pris des couleurs flamboyantes les unes plus belles que les autres. Il était parti et je restai là, toute seule, près de mon chêne. J’eus alors envie de reprendre mon corps et me réveiller. J’avais dû faire un rêve, car je me sentais si bien. Je l’avais vu heureux et si content de partir, je l’avais laissé s’en aller sans regret.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Linou 2016-11-13T15:21:56+01:00
Lu aussi

Un livre bien écrit, agréable et facile à lire. On se s’ennuie pas du tout. Ce livre génère beaucoup d’émotions avec une histoire personnelle et des secrets de famille dévoilés, laissant beaucoup de trace. On devine facilement que derrière l’auteur se cache un membre de la famille… ce qui rend le récit d’autant plus émouvant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sophielamarsei 2015-10-30T14:19:42+01:00
Or

Très beau livre, facile et agréable à lire. L'histoire est aussi belle que prenante et fait ressortir des sentiments (voir des secrets) enfouis en soi. Je recommande à tous, ce livre vaut vraiment le détour.

Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Masiso 2015-07-16T09:28:51+02:00
Or

Pour ce premier roman, LE POILU PERDU a de très bonnes critiques, et moi l'auteur en suis la plus agréablement surprise.

Très motivée pour continuer à écrire.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 3
Extraits 2
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode