Livres
433 413
Membres
355 319

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Japonais aussi pètent parfois les plombs



Description ajoutée par Leska 2012-05-13T18:24:41+02:00

Résumé

Un vieux proverbe japonais dit " Bouddha ne sourit jamais trois fois de suite ". Les Japonais acceptent les provocations avec une bienveillante condescendance. Mais après une paire de coups de boutoir, eux aussi perdent patience et la diplomatie défaille immanquablement. Après le succès de Pourquoi les Japonais ont les yeux bridés, Keiko Ichiguchi continue à nous expliquer sa vie de nomade dans ce nouveau livre à l'ambiance bon enfant. Elle commente avec malice la vie d'un vrai Japonais : comment naît une idylle dans un train, quel est le langage de la sensualité nippone, comment se sont émancipés les shojo mangas, quelle est l'origine des mythes et légendes. Elle nous offre même une partie dédiée aux formules de politesse et aux... gros mots ! Car les Japonais aussi pètent parfois les plombs ! Ce volume est complété par une riche série de dessins inédits et de strips humoristiques, qui permettent une fois de plus à Keiko d'ironiser sur les us et coutumes - souvent difficilement conciliables -des Européens et des Japonais.

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par SakuraTales 2016-09-02T11:09:44+02:00

Il existe un terme japonais, gusai, qui signifie littéralement "épouse stupide". Par le passé, on l'utilisait dans différentes situations, comme lors d'un dîner avec des invités, où le mari disait : "ma gusai vous a préparé ce plat. J'espère que ça vous plaît." Le mari ne pensait pas vraiment que sa femme était stupide (du moins, je l'espère...), mais c'était une façon de se montrer modeste.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SakuraTales 2016-09-02T11:42:58+02:00
Bronze

Un livre sympathique mais pas forcément passionnant. J'ai même été assez déçue car je ne m'attendais pas vraiment à ça. En fait l'auteur, japonaise habitant l'Italie, raconte par chapitres des choses qu'elle a envie de nous dire. C'est-à-dire que le livre n'est pas vraiment structuré, que les chapitres se suivent et nous parlent principalement de la nostalgie de l'auteur pour son Japon d'avant, qu'il a changé etc... Du coup c'est un ton très triste, terriblement nostalgique de son enfance, et l'on se demande si les choses se passent encore comme ça aujourd'hui.

Et soudainement au milieu du livre, elle décide de nous livrer une leçon d'histoire, et 7 chapitres nous relatent l'histoire des samouraïs (mais pourquoi, comment ?). Personnellement si j'avais voulu la connaitre j'aurai pris un livre dédié, car ici cela reste brouillon, l'auteur parle de personnages d'abord par leurs prénoms, puis noms de famille ce qui fait que l'on a un mal fou à s'y retrouver. Elle se contredit aussi parfois, je cite "C'est ainsi qu'il (Isami) proposa cette idée au Bakufu, qui accepta et créa une milice, le Shinsengumi" ; puis quelques pages plus loin "Kamo était le premier chef du Shinsengumi". On sent qu'elle n'est pas historienne, et même si ça part d'un bon sentiment j'ai vraiment eu du mal à comprendre. L'histoire japonaise est extrêmement compliquée, et ce n'est pas en 7 courts chapitres que l'on peut l'appréhender. Bref, beaucoup trop confus pour moi, Keiko Ichiguchi passe d'une période à l'autre, d'un protagoniste à l'autre et nous perd complètement.

La fin est plus agréable, l'auteure retourne sur des chapitres courts à propos des aspects japonais de sa vie occidentale. Néanmoins dans ce genre j'avais préféré "Nââânde".

On me l'avait prêté, ce fut une lecture sympathique dans le train pour aller au travail mais pas inoubliable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par louvasanga 2015-01-22T16:04:56+01:00
Lu aussi

Un livre sympathique qui nous fait apprendre plein de chose !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lucifel 2014-09-06T12:30:15+02:00
Argent

Un petit livre très amusant à lire, très mignon et très dépaysant. J'ai beaucoup apprécié toutes les petites anecdotes sur les différences culturelles entre l'Europe et l'Asie qui sont très rigolotes. Un bon cadeau pour tous les passionnés de culture japonaise.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Japonais aussi pètent parfois les plombs

  • France : 2008-08-29 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 6.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode