Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lyrween : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Trilogie des gemmes, Tome 1 : Rouge rubis La Trilogie des gemmes, Tome 1 : Rouge rubis
Kerstin Gier   
Bon sang je ne pouvais plus m'arrêter de lire ! J'ai été totalement transportée par cette histoire, par les personnages et par l'intrigue ! C'est bien écrit, bien décrit, on ressent vraiment bien la chose ! J'aime beaucoup cette mystérieuse histoire de Paul et Lucy même si à la fin, ça s'éclairci quelque peu... Concernant Gideon je reste sceptique, même en ayant lu la fin. Je suis comme Paul, je ne lui fais pas entièrement confiance !

par takiko
La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir
Kerstin Gier   
Oh mon dieu!!! ce livre m'a couper le souffle, le suspens défile à grande vitesse ! la fin est vraiment très prenante à vous en faire saliver!! Oh la la c'est tellement dure d'attendre!! Je ne demande qu'une chose vite la SUITE!!!

par quartz
La Trilogie des gemmes, Tome 3 : Vert émeraude La Trilogie des gemmes, Tome 3 : Vert émeraude
Kerstin Gier   
Je ne savais même pas que cela pouvait être possible...

J'ai le cœur qui cogne. Les mains moites et les yeux qui piquent.
Et pourtant, je viens seulement de finir le CHAPITRE 9. Et ces 250 pages m'ont déjà achevé...

J'ai toujours été du genre à finir les livres le plus vite possible. J'ai toujours voulu connaître la fin rapidement. Pourtant, avec Vert Émeraude, c'est différent. Je ne peux pas me résoudre à atteindre la fin.
En faite, j'ai horriblement peur. J'ai cette impression désagréable au fond du cœur, celle qui laisse une marque ineffaçable. Car je sais que, une fois ma lecture fini, ce sera la fin.
Et, je ne peux pas me résoudre à quitter Gideon et Gwendolyn...
Même si, c'est inévitable...

Alors, je prends mon temps, je relis les chapitres précédents. J'éloigne l'inévitable le plus que je peux...

Et pour en revenir aux neuf premiers chapitres Ô combien merveilleux, et surtout au chapitre neuf qui m'a juste ... brisé de l'intérieur.
Je n'en reviens toujours pas.
J'ai eu du mal à m'endormir, mes pensées vagabondées vers Gwendolyn et Gideon et au fond de moi résonnaient encore les dernières phrases.

Mon cœur bat encore à la simple pensée des dernières pages de ce chapitre. Et je dois me faire violence pour ne pas sauter sur mon livre et continuer sa lecture.

Je n'ai même pas encore fini la lecture de Vert Émeraude, mais je sais, au fond de moi, qu'elle sera plus que remarquable.

***

UPDATE (la dernière page a été tournée) :

Et voilà, après avoir repoussé pendant un mois, j'ai achevé ma lecture de ce troisième tome.

Je n'arrive pas vraiment à réfléchir. Mes mains tremblent. Mes yeux sont humides.
Je pleure pour cette magnifique fin. Je pleure parce que c'est fini.
Parce qu'on ne pourra plus jamais connaître de suite aux aventures de Gwendolyn et Gideon.

J'ai toujours appréhendé ces moments-là. Ceux où tu comprends que c'est fini. Ceux où ce terrible poids sur l'estomac apparaît.
Je n'arrive pas à quitter Gwendolyn.

Je ne pensais pas que ce troisième tome aller me bouleverser à ce point. Et je n'arrive toujours pas à croire que c'est fini.
Que Gwendolyn et Gideon sont à présent loin derrière moi...

Ce livre est un vrai bonheur, telle une bouffée d'air frais lord d'une journée d'été étouffante, qui permet le passage à différentes émotions à chaque page.
Parce que, qui n'a pas ri lors d'une fameuse réplique à la Xemerius ?
Qui ne sait pas attendrit en lisant une déclaration de Gideon ?
Qui n'a pas eu les yeux humides et piquants en croyant à la mort de quelqu'un ?
Qui n'a pas le cœur lourd de quitter ces personnages tellement exceptionnels ?

Ce livre ne m'a aucunement fait regretter l'attente de sa sortie. Et, je ne regrette en rien le fait que j'ai attendu aussi longtemps pour le finir.
Car, tout cela en valait la peine.

Toutes les questions en suspense, des deux premiers tomes, sont résolues. Et, on apprend même des choses qu'on ne pouvait même pas imaginer.
Ce troisième tome n'est qu'une explosion de révélations et de rebondissements.

Vert Émeraude est un vrai bijoux qui clore en beauté cette merveilleuse trilogie.

J'ai vécu une merveilleuse aventure avec Gwendolyn et je n'arrive pas à accepter qu'elle prend fin aujourd'hui...
Parce que, rien n'est plus douloureux que les aurevoirs...


PS : HAAAAAA !! Rouge Rubis ( Rubinrot ), Bleu Saphir ( Saphirblau ) & Vert Émeraude ( Smaragdgrün ) adaptés au cinéma ! OUIIII !!

par MissNaais
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
La Confrérie de la dague noire, Tome 4 : L'Amant révélé La Confrérie de la dague noire, Tome 4 : L'Amant révélé
J.R. Ward   
Je suis devenue tellement accro à cette série que je n'ai pas pu attendre décembre: pour la première fois j'ai lu des livres en anglais (je m'épate toute seule!). Je pensais que je n'allis rien comprendre ou que je ne réussirai absolument pas à rentrer dans l'histoire. Et bien pas du tout, à partir du moment où l'on ne se focalise pas sur les mots mais sur le sens général, on comprend tout, on perçoit l'émotion, on rit, on pleure. Enfin bref j'ai adoré et ça m'ouvre de nouvelles perspectives. J'ai lu les 5 derniers tomes en une semaine, nuits et jours, impossible de faire une pause lol. Et c'est géniallissime. Mes tomes préférés sont le 3 et le 8 (sur John, notre bébé), mais le 6 et le 7 sont aussi excellents parce que, plus que les précédents, ils ne se focalisent pas sur un couple, mais sur pleins de personnages, notamment la nouvelle génération: john et ses amis, Blay et Qhuinn, Xhex, Rhev....
J'ai beaucoup aimé le tome sur Butch, même si ce n'est pas celui que j'ai préféré. Il apporte beaucoup de surprises notamment sur l'évolution de son personnage, Marissa est moins tarte que dans les 3 précédents. Et on ADORE l'humour de Butch et Vishous! ils sont trop drôles tous les deux! On aime aussi l'ambiguité de leur relation (V est bi comme Fhury le dit dans le 3e et craque complètement pour Butch de façon très émouvante).
Enfin bref un pur bonheur!

par karen
La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'Amant délivré La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'Amant délivré
J.R. Ward   
Il est génial: rient d'étonnant à ce que Vishous soit le préféré de nombreux fans (même si^pour ma part mon coeur reste fidèle à Zadiste et John). V en a aussi beaucoup bavé dans son enfance mais contrairement aux autres il assume tout (du moins en apparence) autant ses tendances bisexuelles que BDSM. Sa relation avec Butch est toujours aussi passionnante et troublante. Et Doc Jane est une héroine forte et indépendante à la hauteur de V.

[spoiler]V découvre qu'il est le fils de la Vierge Scribe qui avait promis de ne rien lui dévoiler avant ses 300 ans. Elle a un rôle à lui confier! être le Primale des Elues, c'est à dire qu'il doit féconder les 40 Elues de l'autre monde pour enfanter la nouvelle race des guerriers et des élues. Mais la rencontre avec Jane va tout contrarier....[/spoiler]

par karen
La Confrérie de la dague noire, Tome 6 : L'Amant consacré La Confrérie de la dague noire, Tome 6 : L'Amant consacré
J.R. Ward   
Un tome un peu moins addictif concernant le couple Fhurie / Cormia, mais très prenant sur toutes les histoires annexes qui se rattachent à ce livre.
Toutefois, je dois admettre avoir apprécié découvrir Fhurie sous un nouveau jour.
Lui habituellement si lisse, si M. Perfection, le voir aux prises de la colère, de la violence et de son désir d'autodestruction, le fait paraitre plus concret et consistant alors qu'à mes yeux il n'était que limite décoratif et éthéré !
Eh bien, moi qui le pensais timoré, je ne me doutais pas un instant qu'il puisse être un amant si exigeant et dominant, une agréable surprise !
Le trio John / Blay / Vhif est excellent, et nous avons droits à quelques révélations et une surprise dans ce sixième opus.

par ccmars
La Confrérie de la dague noire, Tome 2 : L'Amant éternel La Confrérie de la dague noire, Tome 2 : L'Amant éternel
J.R. Ward   
Le seul reproche que je faisais au premier était le langage et la grammaire qui était employé. Rien de cela dans celui-ci. Ce qui me fait penser que c'est une volonté de l'auteur pour montrer les différences entre les frères. J'ai bien aimé ce tome. J'étais contente qe l'auteur commence à introduire le tome 3 e faisant se rencontrer Zsadist et Bella de celui-ci. Vivement le 20 aout!

par Liriel83
La Confrérie de la dague noire, Tome 3 : L'Amant furieux La Confrérie de la dague noire, Tome 3 : L'Amant furieux
J.R. Ward   
De mieux en mieux...
On était habitué aux sentiments passionnels. Là, les sentiments de haine, de honte, de vengeance, de souffrance sont très bien exprimés. Cette fois-ci on découvre les personnages de Zadiste et Bella. Zadiste est un personnage fascinant. Ce tome 3 est le meilleur.


par Adèle
La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur
J.R. Ward   
J'ai adoré ce tome !!!!! rehv est génial dans ce tome on en apprend un peu plus sur lui et les sympathes... Xhex et jon histoire à suivre de près !!! Ce tome nous emmène partout plusieurs situations

Vraiment super rien à dire vivement le tome 8 ;)

par nass