Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de miss33 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Gardiens des Cités Perdues, Tome 7 : Réminiscences Gardiens des Cités Perdues, Tome 7 : Réminiscences
Shannon Messenger   
Keefe sourit.
-L'épique Team Sophitz a échoué.

par loldomedi
Grisha, Tome 1 : Les Orphelins du royaume Grisha, Tome 1 : Les Orphelins du royaume
Leigh Bardugo   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/05/the-grisha-tome-1-shadow-and-bone.html

Ma plus grande peur résidait sur le monde crée par Leigh Bardugo dans lequel j'avais peur de me perdre. S'il est vrai que j'ai un peu tâtonné au début, principalement à cause d'un vocabulaire imaginaire très présent, je m'y suis vite faite. Après tout il n'y a pas plus de difficultés et de choses à intégrer que dans un roman comme Le Labyrinthe, une dystopie au monde différent et au vocabulaire marqué. De plus, Leigh Bardugo devait avoir anticipé mes peurs puisque le roman possède un petit récapitulatif de la hiérarchie des Grisha, ces êtres magiques qui sont au centre du roman, mais également une jolie carte qui aide à se resituer dans l'univers. (Cependant il me semble que, sans surprise, la carte n'est pas présente dans l'édition française mais que vous pouvez la consulter sur le site de l'auteure.)

Bien sûr tout bon livre se doit d'avoir une héroïne du tonnerre, qu'il s'agisse d'un roman fantasy ou contemporain c'est toujours primordial. Or l’héroïne de Shadow and Bone, Alina, fait définitivement parti du haut du panier. C'est une jeune femme qui à la base n'a rien de remarquable. Orpheline, frêle, elle est une apprentie cartographe moyenne et a tendance à ne jamais réellement se démarquer. Sauf que lorsque son régiment travers le Fold, un brouillard sombre qui scinde le pays, et se fait attaquer par des Volcras, les bêtes ailées affreuses qui y vivent, son pouvoir se révèle. Malgré qu'elle ait été déclarée comme normale lors de l'examen pratiqué chez tous les enfants du pays, Alina est une Grisha. Une Grisha spéciale. Celle qui pourrait être la solution aux problèmes que pose le Fold. Et j'ai beaucoup apprécié la façon dont la jeune femme gérait ce nouveau statut qui lui tombe sur la tête. On ressent sa réticence à accepter qu'elle puisse être quelque chose d'exceptionnel, elle qui s'est toujours fondue dans la masse et a l'habitude d'être insignifiante. Elle est très touchante dans ses doutes et ses faiblesses, mais également dans la force qu'elle gagne au fil du récit et de l'apprentissage qu'elle fait d'elle-même.

Côté protagonistes masculins, deux se démarquent des autres et ont une certaine importance tout au long de l'histoire. Le premier c'est Mal, le meilleur ami d'enfance d'Alina. J'ai eu énormément de mal avec ce personnage qui représente exactement ce que je déteste chez un héro de Young Adult. Je suis tellement fatiguée des meilleurs amis de l’héroïne qui ne la regardent pas deux fois avant de finalement se rouler par terre dès qu'elles deviennent plus attirantes ou plus puissantes. C'est une attitude que je trouve extrêmement vaine et superficielle. Du fait Mal est passé dans ma liste noire très rapidement et je crois qu'entre lui et moi ce ne sera jamais le grand amour. Il est ce personnage du roman qui me met en pétard et envers qui l’attitude de l’héroïne me laisse coite. Le second personnage, à l'opposé du précédent, n'est autre que le Darkling, chef des Grisha. Je dois être faible et futile, comme Mal, mais je suis folle du Darkling. J'ai adoré ce personnage ambigu, sombre et fascinant, qui ne manque pas de nous laisser interrogateurs. On évoque souvent dans le roman le magnétisme de son personnage sur les autres, notamment sur les Grisha représentantes de la gent féminine, et c'est tout à fait remarquable de constater à quel point son magnétisme transpire au delà des pages. Le Darkling est à mon sens le personnage le mieux construit de l'univers, tout en facettes et nuances, et ce qui est certain c'est qu'il ne laissera personne indifférent !

Le monde mis en place dans Shadow and Bone est tout aussi riche et divers que ses personnages. Inspiré par la Russie du XIXème siècle, ce sont des paysages enchanteurs et un royaume bien installé que Leigh Bardugo nous offre dans ce premier roman. Le concept des Grisha, ces magiciens au service du royaume évoluant dans une hiérarchie dictée par leurs dons, est également fort et appliqué. J'ai été rassurée de voir qu'on intégrait très rapidement les subtilités de cet univers unique, puisque c'est ce qui m'inquiétait, et même le vocabulaire inventé par l'auteure finit par être retenu sans que l'on ne s'en rende compte. Le tout est bien sûr servit par une fluidité évidente dans l'écriture et le récit. Il y a beaucoup de rythme dans ce roman, les moments de réflexions plus posés sont insérés de manière très naturelle, et on ne s'ennuie jamais tout au long des près de 400 pages que dure cette histoire.

Shadow and Bone est un roman fascinant et captivant. Les personnages sont envoûtants, le monde original, et l'ensemble ensorcelant. Ce premier roman est une belle réussite et un coup de cœur comme on aimerait en avoir plus souvent. J'ai hâte de retrouver Alina, le Darkling, le Royaume de Ravka, les personnages secondaires, et même Mal, dans la suite Siege and Storm !

par Althea
La Trilogie des joyaux, tome 1 : Le trône de diamant La Trilogie des joyaux, tome 1 : Le trône de diamant
David Eddings   
Un nouveau cycle commence avec les mêmes recettes que pour la « Belgariade ». Un personnage principal entouré de compagnons, une quête à mener dont dépend le sort du monde.
C’est somme toute une trame très classique mais raconté par les « Eddings » cela vous donne une monde riche et complet dans lequel chaque civilisation et personnage à sa propre histoire.

La différence majeur entre la « trilogie des joyaux » et la « Belgariade » tient dans l’âge du personnage principal, en effet « Emouchet » est un homme qui a déjà bien vécu et qui à un passé bien chargé.
Cette différence majeur donne à ce cycle un coté plus cynique et plus « adulte ».

Mais cela reste du « Eddings », des personnages attachant, un monde fouillé et travaillé, un humour présent tout au long du récit.

Pour ceux qui ont aimé la « Belgariade » et le « Mallorée » à lire sans hésiter.

par manu74
Princess Academy, tome 2 : The palace of stone Princess Academy, tome 2 : The palace of stone
Shannon Hale   
Coming down from the mountain to a new life in the city is a thrill to Miri. She and her princess academy friends have been brought to Asland to help the future princess Britta prepare for her wedding.There, Miri also has a chance to attend school-at the Queen's Castle. But as Miri befriends students who seem sophisticated and exciting she also learns that they have some frightening plans. Torn between loyalty to the princess and her new friends' ideas, between an old love and a new crush, and between her small mountain home and the bustling city, Miri looks to find her own way in this new place.
Picking up where Princess Academy left off, and celebrating the joys of friendship, romance and the fate of fairy tale kingdoms, this new book delivers the completely delightful new story that fans have been waiting for.

par lyzziec
The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : Queen of Air and Darkness The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : Queen of Air and Darkness
Cassandra Clare   
Tellement hâte de le lire !
J'espère qu'on verra encore un peu plus Clace et Malec, qui viendront prêter mains fortes à ce fameux duo de Parabatai qu'on adore ! ^^
À la Croisée des Mondes, L'intégrale À la Croisée des Mondes, L'intégrale
Philip Pullman   
Je me suis plongée dans la saga il y a quelques années, mais je me rapelle encore du gout agréable qu'avaient les mots inscrits sur chaque page que je tournais. C'était de loin du Harry Potter avec une saveur complètement différente. Assez envoutant même, surtout le tome 2, quoi qu'il en soit, dommage que le cinéma n'ait pas sut rendre le livre dans toute sa splendeur et fidèlement.

par vagabonde
Les Brumes d'Avallach, Tome 1 Les Brumes d'Avallach, Tome 1
Marah Woolf   
Un livre sympathique mais qui comporte de nombreux défauts.
J'avais quelques attentes concernant ce roman, trop peut-être parce que je ressors de ma lecture un peu (beaucoup) déçue.

Déjà l'écriture. Elle est fluide, le roman se lit vite mais je la trouve un peu "niaise" par moment. Exemple avec Callum qui dit plusieurs fois "T'es bête", bizarre selon moi, ça fait plus 13ans que 18ans.

Idem pour les personnages principaux qui sont parfois "niais" comme Emma. Je ne me suis pas vraiment attachée à elle. Au début je l'aimais bien mais cela s'est détérioré au fur et à mesure. Son attachement à Callum, alors qu'elle le connaît à peine, non je n'adhère pas. Callum est sympa mais on ne sait pas grand-chose sur lui, j'aime bien les personnages mystérieux mais là c'est trop. J'aurais aimé avoir son point de vu pour davantage appréhender le personnage. Leur histoire ne m'a pas plus transportée que ça, principalement à cause de ce que j'ai dit précédemment, ils se connaissent à peine, ce n'est pas très crédible.
Les personnages secondaires sont, à mon sens, bien plus attachants, comme la "famille adoptive" d'Emma. J'ai beaucoup aimé cette famille attachante de par leur joie de vivre & leur simplicité.

La mythologie développée dans le roman est intéressante mais pas assez exploitée. L'auteur est restée trop en surface (pas que pour ça d'ailleurs). J'aurais aimé que ce soit plus travaillé.

Tout n'est pas négatif, la preuve je l'ai lu rapidement, même si je me suis forcée sur la fin, l'histoire & l'idée principale du roman m'ont plu mais dans le prochain tome, j'espère que l'ensemble sera plus creusé.

En bref, un roman décevant pour moi, je m'attendais à de l'action, des personnages développés, une belle histoire etc... mais je constate que l'auteur n'a pas assez creusé son sujet & donc déception. Je ne sais pas encore si je lirais la suite.

par themusik
Leïlan : L'intégrale Leïlan : L'intégrale
Magali Ségura   
Leïlan c'est un livre magnifique, autant concernant la couverture de cette trilogie que concernant l'histoire.
Les descriptions des lieux sont superbement bien faites, au point que l'on s'y croirait.
Les personnages sont attachants, pleins d'émotions diverses, c'est très réaliste je trouve.
En bref, un livre enchanteur que je ne regrette pas d'avoir acheté.

par Emyline
La carte des mille mondes, livre 1 La carte des mille mondes, livre 1
John Parke Davis    Carrie Ryan   
Très bon livre de fantasy et d'aventure, véritable épopée qui nous entraîne sur un Torrent pirate, aux côtés d'un magicien, d'un voleur (peu) mémorable, d'une jeune fille au grand coeur, d'un chat borgne... et d'une tripotée d'autres personnages loufoques !

A la fois drôle mais aussi un peu effrayante, plein de suspens, cette aventure est un vrai délice !

Au début, l'histoire se déroule en deux endroits différents, nous faisant suivre deux personnages différents (dans des chapitres successifs)... Tout d'abord, il y a Finn, orphelin vivant dans un monde magique, sur les Quais Lètemank, qui possède un mystérieux pouvoir : on l'oublie dès qu'il nous quitte... Abandonné par sa mère dans un orphelinat où il est resté jusqu'à ce que la seule personne qui se souvenait de lui l'oublie, Finn vit désormais de rapines... Il se considère comme le Maître voleur, puisque cette tâche lui est facilité par le fait que ses poursuivants... ne se souviennent jamais qui ils poursuivent quand ils sont à ses trousses ! Il est rattaché à la bande de Stavik, même si personne ne se rappelle jamais de lui...

D'un autre côté, il y a Marill, fille d'explorateurs qui habite pendant un court moment en Arizona, entre deux expéditions, avec son chat borgne Karnelius... mais voilà que la jeune fille apprend avec effarement que sa mère malade connait une rechute ! Finis les aventures, finis les vagabondages ! la famille se fixe dans une maison, Marrill va rentrer dans un collège ordinaire... Enfin, c'est ce qui aurait dû se passer si, en poursuivant un morceau de parchemin, elle ne s'était pas retrouvé au milieu d'un lac et ne s'était pas faite abordée par un navire...

[spoiler]Marrill et Karnelius embarquent donc à bord du Hardi Kraken, dans lequel voyagent le magicien Ardent, le capitaine Coll (jeune homme à l'étrange tatouage qui change de place) et l'Homme-Os-de-Corde (un sourire dans les cordages...). Au départ, tout ce qu'elle souhaite, c'est amener le magicien chez elle pour qu'il soigne sa mère... malheureusement,elle apprend que cela est impossible... Car ils naviguent sur le Torrent Pirate, cours d'eau dangereux qui métamorphose tout ce qui entre à son contact, mais également capable de desservir tous les mondes imaginables... Si on dispose de la carte des 1000 mondes pour se guider ! Or, cette carte est actuellement divisée en 5 fragments, l'un étant le bout de papier que poursuivait Marrill avant d'embarquer (la Rose des Vents)... c'est en partant à la recherche de Rose que l'équipage arrivera aux quais Lètemank.
Pendant ce temps, Finn avait volé une clé et une serrure mystérieuses pour un homme terrifiant, l'Oracle, qui lui avait promis, en échange, qu'il retrouverait sa mère. mais au dernier moment, Finn refuse de lui donner les objets et s'enfuit. C'est à cet instant, poursuivit par l'Oracle, que Finn rencontre Marrill.

Le jeune voleur s'embarque clandestinement à bord du Hardi Kraken et se rend compte avec stupeur que Marrill est capable de se souvenir de lui. Il va, pour la première fois, connaître l'amitié, l'entraide, la camaraderie.
Ardent apprend aux enfants que l'Oracle, de son vrai nom Serth, est un de ses anciens amis. Devenu fou après avoir bu l'eau du Torrent, il a prophétisé un grand nombre de choses que ses adeptes, les meressiens, ont couché sur écrit. or, à présent, Serth essaie d’accomplir sa propre prophétie (à savoir faire renaître un soleil disparu pour anéantir les multi-mondes). Pour cela, il doit se servir de la carte.
L'équipage du Kraken a donc intérêt à rassembler au plus vite les cinq morceaux de la carte, d'autant qu'ils sont poursuivis par l'Oracle et son armée de pleureurs... Rose, retrouvée aux quais Lètemank, les mènent jusqu'à la Face, cachée dans une forêt d'arbre propagateur de rumeurs; puis la Bordure est retrouvée dans un Désert de glace, où elle était détenu par un lézard râleur,le Rabat-Joie. Mais Serth s'en empare avant eux, et Rose le rejoint, emportant avec la Face. Or, Sert détenait déjà l'Echelle... Il ne reste plus que la Légende, qui n'est autre que la clef qu'avait volé Finn.
Un combat final oppose l'équipage du Kraken à l'armée de l'Oracle... Et se même à se combat un vaisseau fantôme, le Vaisseau de Fer, peuplé d'ombre et mené par un capitaine maléfique... Heureusement, Finn et Marrill réussissent à vaincre. la jeune fille peut retourner chez elle. Quant à Finn, resté à bord du Kraken, il ne désespère pas de retrouver sa mère... Et Seth, qu'on croyait mort, a en fait été récupéré par le Vaisseau de Fer... [/spoiler]

par Zelina
Le Réveil des Créatures, Tome 1 : Le Réveil des Créatures Le Réveil des Créatures, Tome 1 : Le Réveil des Créatures
Carole E. Barrowman    John Barrowman   
Une lecture assez sympathique... mais qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, malheureusement. C'est surtout dû à l'écriture, et peut-être à un ressenti personnel, mais j'ai trouvé que ça manquait beaucoup de punch, les personnages étaient assez lointains et j'ai eu du mal à me "plonger" dedans. Mais j'en garde quand même une impression positive: ça fait plaisir de voir des créatures d'un folklore assez peu répandu prendre vie à travers les pages !

par adally