Livres
432 979
Membres
354 951

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Off-Campus, Tome 4 : The Goal ajouté par M_Anouchka 2017-01-12T22:39:43+01:00

- Juste par curiosité, quels étaient les noms de garçon ? ose Grace, luttant clairement pour cacher le sourire qui pointe sur son visage.

Il sourit instantanément.

- Eh bien, mon favori, c'était évidemment Garrett.

Je tressaute si fortement que le verre de Sabrina manque tomber.

- Hum hum, je dis, en jouant le jeu. Et le second ?

- Graham.

Hannah soupire.

- Mais ce n'est pas grave. J'ai des super-noms de filles aussi.

Il tapote de son stylo sur le bloc-notes, nous regarde et prononce deux syllabes.

- Gigi.

Les bras m'en tombent.

- Tu déconnes ? Je ne vais pas appeler notre fille Gigi.

Sabrina est abasourdie.

- Pourquoi Gigi ? demande-t-elle, prudemment.

Hannah soupire de nouveau.

Le nom prend soudain sens dans mon cerveau. Oh putain.

Je murmure à Sabrina :

- G.G. Comme dans Garrett Graham.

Afficher en entier
Extrait de Off-Campus, Tome 4 : The Goal ajouté par MelieGrey 2017-06-07T22:44:01+02:00

- Jésus, comme elle est mignonne, dit Garrett en secouant la tête.

Logan qui revient de la salle de bain reprend :

- N'est-ce pas ? Je te jure, j'avais vraiment les jetons qu'il se retrouve avec un bébé moche sur les bras, et que je doive faire semblant. La veille du jour où je l'ai rencontrée, je me suis entraîné à faire "Ouaaaaaah ! Qu'elle est mignonne !" pendant plus d'une heure devant ma glace.

Afficher en entier
Extrait de Off-Campus, Tome 4 : The Goal ajouté par MelieGrey 2017-06-07T22:41:21+02:00

- Voilà ma théorie concernant l'éducation. Nous allons forcément échouer. Sérieusement. Un bon nombre de fois. Et nos enfants auront besoin de voir un psy. Le but, c'est de réduire le nombre de fois où ils en auront besoin.

Afficher en entier
Extrait de Off-Campus, Tome 4 : The Goal ajouté par Ameliemarmo 2017-01-16T20:08:02+01:00

Une fois que j'ai pris place à côté de Sabrina, Garrett ouvre le bloc-notes, très sérieusement.

-Ok. Regardons les noms.

Sabrina fait les gros yeux en me regardant.

Je hausse les épaules, parce que je n'ai vraiment aucune putain d'idée de quoi il parle.

-J'ai préparé une bonne liste. Je pense vraiment que vous allez aimer ceux-là. (Mais quand il baisse les yeux vers la page, son visage se défait.) Ah merde. On ne peut pas utilisée les noms de garçons.

-Attends. (Sabrina lève une main, et son sourcil monte en accent circonflexe.) Tu choisis des noms de bébé pour nous ?

Il hoche la tête, occupé à tourner la page.

La maman de mon bébé me regarde.

Je hausse à nouveau les épaules.

-Juste par curiosité, quels étaient les noms de garçon ? ose Grace, luttant clairement pour cacher le sourire qui pointe sur son visage.

Il sourit instantanément.

-Eh bien, mon favori, c'était évidemment Garrett.

Je tressaute si fort que le verre de Sabrina manque de tomber.

-Hum hum, je dis, en jouant le jeu. Et le second ?

-Graham.

Afficher en entier
Extrait de Off-Campus, Tome 4 : The Goal ajouté par MelieGrey 2017-06-07T22:42:35+02:00

Il n'existe rien de pie au monde que de voir la femme qu'on aime souffrir sans pouvoir faire quoi que ce soit pour l'aider.

Ces huit dernières heures, j'ai été aussi utile qu'un poisson hors de l'eau. Ou qu'un poisson dans l'eau, parce que, putain, en quoi les poissons sont-ils utiles ?

Afficher en entier
Extrait de Off-Campus, Tome 4 : The Goal ajouté par Manouca76 2017-03-25T21:45:48+01:00

- J'ai le plus grand respect pour vous. Ça ne fait que quatre mois que je suis devenue mère, et j'ai sans doute merdé un certain nombre de fois. C'est difficile, et pourtant j'ai Tucker, votre fils merveilleux, qui m'aide énormément. Mais je ne vais pas vous laisser m'insulter comme ça. Vous êtes chez moi. D'accord, je ne suis pas parfaite, mais je fais de mon mieux. J'aime Jamie et j'aime Tucker, et si un jour Harvard, ou mon boulot, ou quoi que ce soit d'autre venait à menacer leur bonheur, j'y renoncerait dans l'instant.

Ses yeux bruns s'élargissent. Mais je n'ai pas terminé. Je poursuis d'un air farouche,

-Jamie et lui sont les êtres les plus importants dans ma vie. Et je vais m'assurer que nous restions ensemble, que je vais pouvoir contribuer à fonder une famille et donner à Jamie une plus belle enfance que celle que j'ai eu, même si ça implique d'étudier avec un homme. Qui, par ailleurs est marié, heureux en ménage et a deux enfants. Soudain, un bruissement se fait entendre derrière madame Tucker, et une tâche derrière sa tete apparaît lentement dans mon champ de vision. Il me faut une seconde pour m'apercevoir qu'il s'agit de Tucker. Il est debout devant la porte d'entrée. Il pose une main sur le chambranle, un grand sourire illumine peu à peu son visage.

-Alors, tu m'aimes, hein ?

Afficher en entier

Je continue à compter.

Durée du travail : 19 heures.

Temps entre deux contractions : 60 secondes.

Nombre de fois où Sabrina a menacé de me tuer : 38.

Nombre de fractures des os de ma main : qui sait ?

Afficher en entier
Extrait de Off-Campus, Tome 4 : The Goal ajouté par MelieGrey 2017-06-07T22:34:40+02:00

- Je mentirais si je disais que je ne suis jamais allé dans un club de strip-tease. ais j'ai été, en effet, d'une certaine manière entraîné ici ce soir, j'avais voté pour un bar de sport. Et la seule raison pour laquelle je suis venu à Boston, c'est...

Je me tais parce que la dernière chose que je désire faire, c'est de l'effrayer à nouveau.

- Pourquoi ?

Et merde ! Je hausse les épaules et je me lance :

- Parce que j'espérais tomber sur toi.

Sabrina se met à rire.

- Boston, c'est grand. Tu pensais vraiment tomber sur moi par hasard .

- Pensais, non. Je l'espérais absolument, putain !

Afficher en entier
Extrait de Off-Campus, Tome 4 : The Goal ajouté par MelieGrey 2017-06-07T22:40:33+02:00

- On va avoir un enfant. Bien sûr que c'est sérieux.

Ou du moins, je fais en sorte que cela le devienne. Sabrina, en revanche, a besoin de temps. Du temps pour se faire à toute cette histoire de grossesse. Du temps pour baisser sa garde et se rendre compte qu'elle peut me faire confiance. Du temps pour baisser encore un peu plus sa garde et prendre conscience qu'elle est amoureuse de moi. Parce que je sais que c'est le cas. Elle est simplement trop effrayée pour l'admettre et le reconnaître, l'accepter et me l'avouer.

Afficher en entier

- Allez viens, on marche. Je te raconterai la suite de mes aventures avec l’entraîneur Death et tu me raconteras comment tu roulais des pelles à tes posters de Timberlake.

Je lâche un éclat de rire. Mon Dieu. Ce mec… est juste… Ce mec. J’ai envie de le remercie. De l’embrasser. De lui dire à quel point il est génial.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode