Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Pauline-29 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Aurélien d'Aragon (Essai et dossier) Aurélien d'Aragon (Essai et dossier)
Cécile Narjoux   
«Soixante années après sa parution, le roman d'Aurélien, bien loin d'avoir livré tous ses secrets, continue de rayonner et d'ouvrir des pistes critiques à l'inspiration de ses lecteurs. Tiraillé entre les tentations d'un imaginaire (mortifère) et les urgences de l'Histoire, ce récit tirerait-il sa force d'avoir été composé dans l'œil du cyclone ? Comme l'alcyon mentionné page 280, qui abrite sa maison de plume sur l'abîme de la mer, Aragon rêva Aurélien au cœur des pires circonstances ; la guerre y gronde, jusqu'au sein des couples, et son roulement se répercute d'un bord à l'autre du roman, mais celui-ci raconte non la guerre mais ses seules conséquences dans les consciences individuelles, apparemment lisses et tranquilles - un peu grises, comme la traître surface de la mer, aux profondeurs menaçantes.»

Les Animaux fantastiques Les Animaux fantastiques
Joanne Kathleen Rowling    Newt Scamander   
Moins de 100 pages, pour évoquer toutes les créatures magiques du monde de Harry Potter. Tel un vrai livre de cours, celui-ci est tagué par nos héros : Harry, Ron et même Hermione ! Un court bestiaire fantastique, avec descriptions + classification de la part du ministère de la magie lui-même et parfois des illustrations. Quelques anecdotes drôles. Un ouvrage plaisant mais dispensable sauf pour les fans de HP.

par saltanis
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie
Virginie Grimaldi   
http://readingissosexy.com/le-parfum-du-bonheur-est-plus-fort-sous-la-pluie-par-virginie-grimaldi/

De quoi ça parle ?

La vie de Pauline n’est plus qu’un champ de ruine depuis que son mari lui a annoncé qu’il voulait divorcer. Après 15 ans de vie commune, elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui avoue ne plus l’aimer. La trentenaire n’a plus qu’une seule solution : retourner vivre chez ses parents avec son petit garçon de 4 ans et tenter de se reconstruire, tant bien que mal.
Elle est cependant certaine que Ben l’aime toujours, mais qu’il a simplement oublié ce qu’il ressentait pour elle. Elle va donc se mettre au défi de lui faire réaliser à quel point ils sont faits l’un pour l’autre en lui écrivant leurs plus beaux souvenirs.
Mais replonger dans le passé ne se fait pas sans douleur…

A quoi faut-il s’attendre ?

Pauline est mise au pied du mur du jour au lendemain lorsque son mari lui annonce qu’il ne l’aime plus. Elle se retrouve donc dans une situation que beaucoup de couples rencontrent un jour ou l’autre. L’auteure aborde donc les thèmes du divorce, de la garde partagée d’un enfant, de la solitude qui suit la rupture. L’héroïne est obligée de se remettre en question afin de comprendre comment son couple en est arrivé là où il est aujourd’hui. Grâce à sa famille et à son psy, elle va parvenir à mettre des mots sur ses souffrances.
Des secrets de famille vont être déterrés, des choses tues depuis trop longtemps vont enfin éclater.
Pauline va découvrir que la vie est loin d’être aussi rose qu’elle n’y paraît pour ses proches. Elle va s’apercevoir que la joie et le bonheur ne sont parfois qu’une façade pour cacher les couches de souffrance de tout-un-chacun.

Les personnages sont attachants et poussent le lecteur à se questionner sur sa vie et sur ses relations avec ses proches.
Pauline, l’héroïne, va se confronter à sa mère, son père, sa sœur cadette et son frère. Elle va comprendre les erreurs qu’elle a commises avec son mari, mais pas seulement.
Chaque personnage apporte à l’histoire son lot d’émotions et d’humour.

Il s’agit, à mon sens, d’un roman qui ne plaira pas aux plus jeunes car il n’est pas adressé à ce public. Il l’est davantage pour les femmes de 30 ans et plus qui ont une vie de famille déjà bien établie.

L’écriture de Virginie Grimaldi est fluide et rythmique, ponctuée de touches d’humour absolument délicieuses. Les pages défilent et on ne se lasse pas un seul instant de cette légèreté !

Mon avis :

Ce roman est un coup de cœur ! J’ai passé un excellent moment en compagnie de Pauline et de sa famille qui m’a fait rire et trembler d’émotion.
J’ai même failli pleurer à la fin du livre… L’auteure est incroyablement douée pour développer les émotions pour, tour à tour, nous faire rire et nous provoquer des frissons dans le corps.
J’ai pu m’identifier par bien des aspects à Pauline, ce qui a certainement joué dans l’appréciation de ce bouquin.
A la lecture de cette histoire, je me rends compte que toutes les familles ont leur lot de secrets et de souffrance. Les apparences sont trompeuses. Souvent, nous avons l’impression qu’un couple, une famille se porte bien, respire le bonheur, mais nous sommes parfois bien loin de la vérité.
Pauline s’est voilé la face pendant longtemps, jusqu’à ce que son mari lui ouvre les yeux en la quittant.
Ce roman nous pousse dans nos retranchements et nous force à observer notre propre vie. C’est ce que j’apprécie dans mes lectures : être forcée à me questionner sur ma vie.
Malgré son caractère un peu dramatique, sachez que cette histoire est drôle et légère. J’ai eu de nombreuses fois le sourire tout au long de ma lecture !

Ma note : 5/5
Je ne sais plus pourquoi je t'aime Je ne sais plus pourquoi je t'aime
Gabrielle Zevin   
Dès la première phrase on entre dans la vie de Naomi. L'héroïne est la narratrice et s'adresse au lecteur comme à un confident. Un livre profond, touchant et sincère. A la base, je ne suis pas attirée par le thème de la quête de soi mais ici, ce n'est pas juste son identité que l'on recherche. Comme Naomi nous le dit au début, c'est une histoire d'amour. Entre un gars et une fille, une histoire d'amour entre la fille et la mère, la fille et le père... Une histoire d'amitié. Le livre est divisé en 3 parties révélatrices : J'étais - Je suis - Je serai. Des étapes qui au delà de l'état de la mémoire de Naomi parle des étapes de l'adolescence et de l'évolution des diverses histoires d'amours. Il m'a juste manqué le petit bisous de la fin mais bon c'est clair et bien sous-entendu. Bref, une révélation.

par zara29
Le ciel est partout Le ciel est partout
Jandy Nelson   
Il est trop bien ce livre! Moi j'ai adoré! A un moment j'étais meme a deux doigts de pleurer! En plus l'histoire d'amour est m.a.g.n.i.f.i.q.u.e. Je le conseille a tout le monde!!!

par MissAnne
J'étais là J'étais là
Gayle Forman   
Livre lu en anglais six mois avant sa sortie en France, et pourtant, il m'a laissé une trace dans mon cœur pour un bon moment. Absolument addictif, on comprend la détresse et la tristesse de Cody face à la mort de sa meilleure amie (qui ne le serait pas ?). Bref un roman bouleversant qui fait réfléchir sur la vie

par emmabr16
Hate List Hate List
Jennifer Brown   
Un livre choc par son récit troublant tant l'histoire pourrait êtres vrais ...
La reconstruction de notre chère Valérie sera longue ...
Un excellent livre vraiment et on ne peut qu'aimer notre chère Valérie...
Je recommande vivement se livre s'il a été élué livre de l'année se n'est vraiment pas pour rien !
À lire...
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
La belle et la Bête : roman du film La belle et la Bête : roman du film
Vanessa Rubio-Barreau   
Une reprise sans surprise du célèbre conte, assez plaisante quand même. Je suis restée toutefois sur ma faim car tout s'enchaîne rapidement et les émotions des personnages ne sont pas assez explorées. Il m'a manqué ce petit quelque chose pour m'emporter vraiment et me faire vibrer.
Les Nids de Van Gogh Les Nids de Van Gogh
Evelyne Larcher   
Une atmosphère particulière, des personnages attachants, agaçants parfois. Un trio principal, Autumn, Hervé et Jeannie Dubreuil qui semblent danser un tango à trois, se rapprochent et s'éloignent, s'admirent et s'évitent, s'aiment et se détestent.
Une écriture agréable, pas de temps mort.