Livres
433 674
Membres
355 757

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de la Science-Fiction

On peut définir la Science-Fiction comme la branche de la littérature qui se soucie des réponses de l'être humain aux progrès de la science et de la technologie.



Le livre du moment

Le Terminateur

Discussions autour de la science-fiction

Extraits du moment

  • - Je croyais que tout le monde voulait devenir des justiciers… Je croyais que personne… voulait être l’Empereur du mal comme les Black Ghosts ou les BF… De toute façon, gouverner le monde, tout ça… ça a rien de scientifique. Hier soir… J’ai vu l’Empereur du mal. C’est ce qu’il va devenir.

    - L’Empereur…

    - Mais… Il y a pas de justicier.

    - Et Kenji et Otcho ?

    - Eux… Ils pourraient le devenir, mais…

    - Et il y a toi aussi ! Tu feras des choses justes.

    Extrait de 20th Century Boys, Tome 14
  • Nous la tenions pour responsable de notre affectation à Basilic en arrivant. Ce n'était pas sa faute, mais ça ne changeait pas nos sentiments et nous ne les cachions pas. Mais lorsque la situation s'est dégradée, nous l'aurions suivie en enfer. D'ailleurs, je crois que c'est exactement ce que nous avons fait... et nous le referions.

    Extrait de Honor Harrington, tome 3 : Une guerre victorieuse et brève
  • Elle entra par le haut de l’amphithéâtre, certes un peu trop bruyamment, mais fut surprise du silence qui régnait dans la salle. Elle ne s’était pas attendue à ce que la faculté de Darken soit si… intime. Par sa taille d’abord, mais aussi par le nombre restreint d’étudiants. Elle avait plutôt l’habitude des grands amphithéâtres bondés...

    [...]

    Elle se mordilla la lèvre lorsqu’elle croisa le regard du professeur, pourtant à l’opposé de l’endroit où elle se trouvait.

    — Tiens donc ! Voyez-vous, chers étudiants, certaines personnes aiment à se faire remarquer par leur esprit vif. D’autres… ma foi… on fait avec ce qu’on a ! C’est gentil de nous honorer de votre présence, railla-t-il en la dévisageant. Approchez donc, mademoiselle...?

    — Sawyer. Gabrielle Sawyer.

    Gaby inspira profondément et descendit les marches d’un pas rapide, un sourire qu’elle souhaitait contrit accroché aux lèvres malgré les lance-roquettes que lançaient ses jolis yeux bleus. Pour qui se prenait-il ? C’était bien la première fois qu’on lui faisait une remarque de ce style à la fac ! Le professeur n’avait pas l’air d’être beaucoup plus âgé qu’elle, cinq à six ans tout au plus. Il paraissait même un peu trop décontracté pour un si jeune enseignant, en dépit de son ton acerbe.

    Elle ferma les yeux un bref instant. Ce n’était pas le moment de se faire remarquer par sa mauvaise humeur et son insolence.

    — Bien, mademoiselle Sawyer, vous en avez de la chance, une place est libre au premier rang. Faites-vous plaisir.

    Les yeux de la jeune femme dévièrent de la place indiquée au tableau où le nom de son nouveau professeur était inscrit. Professeur Baker. Elle se résigna à s’asseoir au premier rang, au prix de sa bonne humeur et dans un petit murmure amusé général. Sans ciller devant le léger sourire narquois de l’enseignant. L’année commençait bien. Le professeur Baker était sans conteste la caricature parfaite du prof qu’elle allait adorer détester tout au long de l’année.

    Si les paroles qu’il prononça pendant son cours passèrent au-dessus d’elle à une allure vertigineuse, elle ne put s’empêcher de le dévisager, un stylo entre les dents. Elle devait bien admettre une chose : s’il n’avait pas été aussi condescendant, le charisme que dégageait le professeur aurait pu être… attractif. Avec ses boucles brunes et ses taches de rousseur éparpillées autour de son nez – oui, elle avait définitivement une vue privilégiée de là où elle était, au premier rang – il subjuguait l’assistance avec une facilité déconcertante.

    La jeune femme stoppa le fil de ses pensées lorsqu’il croisa son regard, un petit sourire en coin. Elle lâcha son stylo pour s’éclaircir la gorge. Malgré sa volonté de soutenir son regard, Gaby baissa les yeux après quelques secondes, l’air vaincu et l’esprit plus perplexe que jamais.

    Triturant inconsciemment ses longs doigts fins, elle passa les quinze minutes qui la séparaient de la délivrance en silence, les yeux plongés vers ses mains. Quelque chose en lui la troublait, mais elle n’arrivait pas à déterminer ce qui motivait ce sentiment étrange.

    — Et comme l’a si bien résumé Pearl Buck : la vraie sagesse de la vie consiste à voir l’extraordinaire dans l’ordinaire…

    Gaby releva la tête sur cette phrase qui avait piqué sa curiosité. Elle croisa une nouvelle fois le regard insistant du professeur Baker, qui cette fois détourna rapidement les yeux. On est en philo ou en psycho ?

    Extrait de Déviants, Tome 1 : Innocence
  • CLAC.

    C’est le bruit que fait la peur.

    Primordiale, ancestrale. Celle qui naît dans les tripes et se répand dans l’organisme tel un poison. Celle qui empêche de réfléchir et de bouger. Celle qui accélère la fréquence cardiaque, contracte les vaisseaux sanguins et dilate les pupilles. Celle de la chair de poule, des cheveux dressés sur la tête, du hurlement muet qui précède l’épouvante et la panique.

    Extrait de Reboot
  • Ténès s’est rapproché de nous. Il regarde Thibaut qui se frotte le crâne, à l’endroit où ses cheveux sont roussis.

    « Ne t’en fais pas, dit-il tranquillement. Ça repousse. Bien souvent, les cheveux brûlent sans que la peau soit atteinte. »

    Ténès ne semble vraiment pas s’inquiéter. Je ne crois pas que ce soit de l’indifférence. S’il reste aussi calme, c’est parce qu’il a vu beaucoup de choses, et qu’il faut une blessure sérieuse pour l’impressionner… Mais Thibaut n’est pas douillet, et lui non plus n’aime pas les phrases inutiles.

    « Tout va bien », dit-il brièvement.

    Nous sortons sur la terrasse, et nous nous approchons de la balustrade. Il y a quatre mètres à sauter, comme nous le supposions. Au-dessous de nous, la rue est presque déserte. Ce n’est pas trop difficile de sauter quatre mètres, pourvu qu’on le fasse en souplesse, et qu’on n’hésite pas à rouler sur le sol quand on se reçoit… Dix secondes plus tard, nous nous retrouvons dans la rue. Deux ou trois passants nous voient, et crient aussitôt pour donner l’alerte. Nous nous sauvons en courant, et aucun d’eux n’essaie de nous poursuivre. Ils regardent surtout le palais qui brûle. C’est ce qui les intéresse le plus.

    Nous prenons des petites rues qui descendent vers le sud de l’île. Les gens que nous rencontrons ne nous posent pas la moindre question. Personne ne soupçonne que Ténès se trouve parmi nous… Quand nous arrivons sur les remparts, Xolotl se penche dans un créneau pour mieux voir la crique. Tout de suite, il se redresse et nous dit :

    « Le canot est toujours là. »

    Nous descendons l’escalier de pierre, à la queue leu leu. Thibaut attire le youyou près des dernières marches, et le tient fermement. Xolotl y saute, puis il prend les rames et les place sur les tolets. Je fais signe à Ténès de s’embarquer, mais il secoue la tête.

    Extrait de L'Île surgie de la mer

Membres de l'Univers Science-Fiction

Sci-Fi

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 329


Membres récents

2018-10-22T00:07:21+02:00
2018-10-20T08:55:46+02:00
2018-10-17T16:40:30+02:00
2018-10-15T20:28:25+02:00
2018-10-11T17:55:24+02:00
2018-10-08T13:59:57+02:00
2018-09-28T18:40:00+02:00
2018-09-23T21:46:00+02:00
2018-09-23T18:21:41+02:00
2018-09-23T13:42:41+02:00
2018-09-22T18:06:27+02:00
2018-09-20T17:08:57+02:00
2018-09-10T22:20:26+02:00
2018-09-03T18:51:24+02:00
2018-09-03T16:15:53+02:00
2018-08-31T21:23:27+02:00
2018-08-28T23:08:47+02:00
2018-08-28T00:10:05+02:00
2018-08-27T21:54:09+02:00
2018-08-26T19:22:49+02:00
2018-08-23T18:14:13+02:00
2018-08-21T10:30:57+02:00
2018-08-14T00:25:43+02:00
2018-08-08T14:21:01+02:00
2018-07-30T23:41:10+02:00
2018-07-28T19:23:27+02:00
2018-07-19T13:43:45+02:00
2018-07-18T20:13:54+02:00
2018-07-16T01:23:50+02:00
2018-07-11T19:29:21+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

caco7 à voté pour un extrait
2018-10-22T22:31:51+02:00
Pipeau44 à voté pour un extrait
2018-10-22T20:22:26+02:00
Vilunatic à voté pour un extrait
2018-10-22T17:20:55+02:00
Eurylia à voté pour un extrait
2018-10-22T14:29:31+02:00
luzaria à voté pour un extrait
2018-10-22T09:36:48+02:00
Eurylia à voté pour un extrait
2018-10-21T11:20:45+02:00
ocanlers à voté pour un extrait
2018-10-20T22:40:36+02:00
mimi066 à voté pour un extrait
2018-10-20T19:09:48+02:00
FauGDCP à voté pour un extrait
2018-10-20T17:58:40+02:00
Rialle à voté pour un extrait
2018-10-20T05:55:22+02:00
Caramel05 à voté pour un extrait
2018-10-19T20:22:20+02:00
maytilde à voté pour un extrait
2018-10-19T11:58:09+02:00
Marion16 à voté pour un extrait
2018-10-18T09:55:50+02:00

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode